Comment faire une réclamation Corsair ?

608

[ Publié / Modifié il y a

Spécialiste des vols long-courriers, Corsair est une compagnie aérienne d’origine française qui dessert une quinzaine de destinations à travers le monde. A l’instar de toutes les compagnies, il n’est pas exclu que Corsair connaisse quelques fois des perturbations de vol. Si ces cas peuvent être aussi désagréables que dommageables, il est heureusement possible pour tout passager de faire une demande d’indemnisation sous certaines conditions.

Découvrez ici comment faire une réclamation Corsair et les conditions sous lesquelles il est possible de la faire. Focus !

Quelles sont les différentes options pour faire une réclamation Corsair ?

En tout et pour tout, vous avez trois différentes alternatives pour effectuer une réclamation Corsair. Chacune a des démarches propres, ses avantages et ses limites.

  1. L’option la moins rapide : Contacter directement la compagnie aérienne

C’est une option simple et directe pour effectuer votre réclamation Corsair. Suite à un vol Corsair retardé, annulé ou sujet à tout autre incident de vol, vous pouvez en effet contacter directement la compagnie en utilisant les moyens suivants :

  • En envoyant un courrier recommandé avec vos justificatifs à l’une des adresses des bureaux Corsair (Antilles, France, Canada, États-Unis, Océan indien, Afrique) ;
  • En contactant directement la compagnie par téléphone au 3917 (France hexagone et les DOM) ou au 00 33 1 70 39 22 10 depuis l’étranger ;
  • En remplissant ou en complétant directement en ligne le formulaire de réclamation Corsair ;
  • Via les réseaux sociaux : la compagnie est présente sur les réseaux sociaux les plus populaires. Le compte Twitter @corsair de la compagnie est souvent sollicité pour des demandes. Ils vous dirigent généralement vers le formulaire de réclamation Corsair en ligne qui traine en longueur…

Si cette option a l’avantage de vous permettre de toucher directement la compagnie, il faut souligner qu’elle n’aboutit pas toujours à une réponse favorable. Aussi, le nombre de demandes d’indemnisations étant assez important, le délai d’attente peut être assez long.

  1. Opter pour une entreprise spécialisée pour une indemnisation rapide en ligne

Aujourd’hui, il existe de nombreux sites de réclamation en ligne qui vous permettent d’obtenir facilement votre indemnisation. Les sites en question sont spécialisés dans l’assistance de passagers pénalisés par divers incidents de vol (retards, annulation, etc.). Pour une réclamation Corsair, vous pouvez opter pour un site efficace et reconnu comme Indemniflight. Le processus est plutôt simplifié et se déroule selon les étapes suivantes !

img-05-08-2019h

  • Vous déposez une demande d’indemnisation gratuite auprès de l’entreprise spécialisée : ici, il vous est généralement de remplir un formulaire où vous aurez à renseigner entre autres la compagnie concernée (en l’occurrence Corsair), le numéro et la date du vol concerné, et la nature de votre problème.
  • Vous suivez en ligne l’avancée de votre dossier dans un espace sécurisé : cette étape fait suite à une validation de votre recommandation (si elle remplit toutes les conditions). On vous demandera quelques justificatifs et vous aurez un espace personnel dédié pour suivre votre dossier.
  • Vous recevez directement le montant de l’indemnisation : en cas de gain de cause, l’entreprise vous verse directement le montant de votre indemnisation en prélevant évidemment un pourcentage donné. Ce pourcentage peut être d’environ 25 % et peut varier d’une entreprise à l’autre. Dans le cas où l’entreprise n’a pas gain de cause, vous n’avez généralement aucun frais à payer.

Ces systèmes de doléance présentent donc de nombreux avantages. Ils offrent bien plus de poids à votre demande d’indemnisation et ne vous coûtent pas grand-chose hormis le pourcentage prélevé en cas de gain de cause. Par ailleurs, en plus d’être bien plus rapides, ils vous épargnent les nombreuses démarches à faire si vous deviez mener la réclamation par vous-même.

  1. Saisir la DGAC ou le tribunal

Ces options font généralement office de derniers recours en cas d’échec de celles précédemment décrites.

La Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC) peut être saisie si la compagnie aérienne ne donne pas suite à votre demande ou ne lui donne pas une suite favorable. La DGAC s’assure de la bonne application du règlement européen N° 261/2004 relatif aux droits des passagers de vols. Vous pouvez saisir la DGAC remplissant le formulaire disponible à cet effet sur son site. Il faut toutefois noter que la DGAC ne peut que prendre des sanctions administratives envers Corsair sans pouvoir l’obliger à vous indemniser.

Pour ce qui est de la saisine du tribunal, elle pouvait se faire auparavant dans le tribunal de proximité, mais depuis un moment, elle n’est possible que dans le tribunal du siège social de la compagnie (en l’occurrence de Corsair), ou dans le tribunal de départ ou d’arrivée du vol concerné. Les délais de traitement sont donc très aléatoires.

Sous quelles conditions peut-on faire une réclamation ?

Si vous désirez faire une réclamation Corsair valable, il faut impérativement connaître les conditions dans lesquelles la réclamation est possible. Elles sont relatives à la cause de l’incident de vol, au nombre d’heures de retard (pour les vols retardés), au délai d’information pour les vols annulés et au délai de prescription.

La responsabilité de la compagnie d’aviation dans l’incident de vol

Dans les cas d’annulation ou de retards de vol, il faut impérativement que l’incident de vol relève de la responsabilité de la compagnie et pas de facteurs indépendants de la compagnie. Les facteurs indépendants sont des circonstances extraordinaires comme les conditions climatiques ou des évènements exceptionnels manifestement incontrôlables par la compagnie (une attaque terroriste par exemple).

Le nombre d’heures de retard

Si votre vol a été retardé, vous ne pouvez espérer l’aboutissement d’une réclamation que si ce dernier a été retardé d’au moins 3 h (vu que la compagnie n’effectue que des voyages long-courriers). Il faut préciser dans ce cas que l’heure à considérer pour le retard est l’heure d’ouverture des portes de l’avion.

img-05-08-2019i

Le délai d’information pour un vol annulé

Si votre vol a été annulé, la réclamation n’est faisable qu’en cas de non-respect du délai d’information par la compagnie. En l’occurrence, si vous n’avez pas été informé de l’annulation de votre vol 14 jours avant le départ, vous pouvez faire une réclamation légitime et recevable.

Le délai de prescription

En France, le délai de prescription pour effectuer une demande d’indemnité auprès des compagnies aériennes est de 5 ans. Pour faire une réclamation Corsair, votre vol doit donc avoir été effectué dans les 5 dernières années.

Voilà, vous savez tous pour faire votre réclamation Corsair. Optez pour l’option qui vous convient le mieux et n’oubliez surtout pas de vérifier que les conditions sont remplies avant de faire votre demande d’indemnisation pour ne pas perdre du temps ou pires, de l’argent. Bonne chance !

La rédaction

PARTAGER