Coopération: L’ambassadeur de Koweït chez le Président Ouattara

638

[ Publié / Modifié il y a

En fin de mission, l’ambassadeur de Koweït a fait ses adieux au Président Alassane Ouattara. Au cours de l’audience, l’ouverture d’ambassades en Côte d’Ivoire et au Koweit était au menu.

Le Président Alassane Ouattara et Mohamed Hussain Al-Faïlakawi, ambassadeur du Koweït en Côte d’Ivoire, ont échangé le jeudi 11 juillet 2019, sur la nécessité d’ouvrir des ambassades dans leurs différents pays. «Nous avons parlé d’un projet très important qui est celui d’ouvrir une ambassade en Côte d’Ivoire et une autre au Koweït», a déclaré le diplomate, au terme de l’audience que lui a accordée le Chef de l’Etat ivoirien, au Palais présidentiel, à Abidjan-Plateau. L’ambassadeur, en fin de mission, était allé faire ses adieux au Président Alassane Ouattara.

Pour le représentant diplomatique, ces initiatives une fois réalisées auront un impact positif sur la coopération et les relations qu’entretiennent les deux pays. «L’ouverture de ces représentations diplomatiques permettra de renforcer au mieux les relations multiséculaires entre nos deux pays. Ces projets, s’ils venaient à voir le jour, permettront également de faciliter les voyages et les visites de nos ressortissants. Il permettra aux différents chantiers envisagés de progresser rapidement», a-t-il souligné.

En se réjouissant d’avoir servi la Côte d’Ivoire, en qualité d’ambassadeur non-résident, il a affirmé qu’il a mis à profit cette audience pour saluer le Chef de l’Etat, Alassane Ouattara, et lui faire ses adieux. Il a dit qu’il a présenté aussi les civilités de l’Emir du Koweït au Président ivoirien. «A son tour, le Président Alassane Ouattara lui a demandé de transmettre ses salutations aux Koweitiens», a déclaré l’ambassadeur.

Selon le diplomate, le Chef de l’exécutif ivoirien a souhaité que les deux pays coopèrent étroitement, de sorte à renforcer davantage leurs relations économiques et politiques.Après le diplomate koweïtien, Alassane Ouattara a reçu également le président de l’Assemblée nationale, Amadou Soumahoro. Fraîchement élu à la tête de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (Apf), au terme de la 45e session, à Abidjan, du 05 au 09 juillet. Le nouveau patron des parlementaires francophones n’a pas fait de déclaration à la fin de l’audience.

Idem pour le Nigérien Abdallah Boureima, président de la Commission de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa), reçu lui aussi en audience. Cette autre rencontre avec le Président Alassane Ouattara a eu lieu, en prélude à la 21e Session ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement qui se tient, aujourd’hui, sur les bords de la lagune Ebrié.

MARCEL APPENA
fratmat.info

PARTAGER