Présidence Apf: Soumahoro élu, Soro doit payer 3000 euros

1244

[ Publié / Modifié il y a

Le bureau de l’Assemblée parlementaire de la francophonie (APF) s’est réuni le jeudi 4 juillet 2019 au palais de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire à Abidjan, sous la présidence de Moustapha Niasse, Président du parlement sénégalais, doyen d’âge de l’APF.

Le bureau de l’Assemblée parlementaire de la francophonie (APF) s’est réuni le jeudi 4 juillet 2019 au palais de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire à Abidjan, sous la présidence de Moustapha Niasse, Président du parlement sénégalais, doyen d’âge de l’APF.

Au cours de la réunion, selon une source proche de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, le Président Niasse a demandé s’il y avait d’autres candidatures en dehors de celle du Président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, Amadou Soumahoro à la présidence de l’institution . Aucune autre candidature n’ayant été signalée, Amadou Soumahoro a été plébiscité par ses pairs comme président de l’APF.

[ Soro débouté et condamné à payer 3000 euros ]

L’ex-Président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro avait porté plainte en France contre l’État de Côte d’Ivoire pour violation des textes de l’APF.

Il a été débouté par la justice et condamné à payer 3000 euros pour frais de procédures.

Guillaume Soro avait également saisi la justice ivoirienne pour la même cause. Celle-ci s’est déclarée incompétente . Son avocat a annoncé la poursuite des procédures, malgré tout , pour faire respecter le droit.

T.A.B
L’Intelligent d’Abidjan

PARTAGER