« L’annulation de la carte d’identité à 5000F exigée » (Christian Vabé, RPCI-AC)

1007

[ Publié / Modifié il y a

Côte d’Ivoire : « L’annulation de la carte d’identité à 5000F exigée » (Christian Vabé, président du RPCI-AC)

Importante déclaration à la Nation du RPCI-AC concernant la carte nationale d’identité à 5000FCFA

Le rassemblement du peuple de Côte d’Ivoire Alternative crédible (RPCI-AC) rejette avec force la loi votée le 26 juin 2019 à l’assemblée nationale par les députés de la majorité RHDP au pouvoir, et selon laquelle le contribuable ivoirien devra désormais débourser la somme de 5000 FCFA pour se faire établir une carte nationale d’identité (CNI).
En réalité, ils devront debourser 15000FCFA pour se faire établir la CNI selon plusieurs experts telsque que l’ancien directeur général de l’institut national de la statistique (INS).

Le RPCI-AC se dit également surpris par l’extrême célérité avec laquelle cette loi a été promulguée le même jour du 26 juin par le Président Alassane Ouattara, par la loi N° 2019-566 du 26 juin 2019

Le RPCI-AC s’associe à l’écrasante majorité des ivoiriens pour exiger l’annulation de la carte nationale d’identité à 5000FCFA.
Le RPCI-AC rappelle que sous le Président Laurent Gbagbo, la carte nationale d’identité était gratuite, alors même que le pays était coupé en deux et que le budget de l’Etat était largement inferieur à celui d’aujourd’hui sous l’administration Alassane Ouattara.

Le RPCI-AC se souvient aussi que dans l’opposition, le Président Alassane Ouattara et son parti le rassemblement des Républicains (RDR), militaient activement pour la gratuité de la carte nationale d’identité.
Voici à ce propos la réaction du président du comité politique Guillaume Soro, ex-premier ministre du Président Alassane Ouattara et ex-président de l’Assemblée nationale : « Cette Cni doit être gratuite. C’est un droit. Pourquoi ne pas la proroger? C’est tout un combat qu’on nie. La gratuité de la carte d’identité etait aussi une exigence des actuels tenants du pouvoir en 2009. Mais c’est vrai que quand on passe de l’opposition au pouvoir, on change aussi de voiture et de lunettes. On ne voit plus les choses de la même façon ».

En conséquence :
– Le RPCI-AC demande avec insistance aux Députés RHDP auteurs de cette loi, et au Président Alassane Ouattara qui l’a promulguée selon la procedure d’urgence, l’annulation immédiate et sans délai de la carte nationale d’identité à 5000FCFA.
– Pour le RPCI-AC, la CNI doit être gratuite car c’est un droit.
– Le RPCI-AC exige également la prorogation du délai de validité de la carte nationale d’identité jusqu’après l’élection présidentielle de 2020.
– Le RPCI-AC invite le Président Alassane Ouattara à écouter la voix du peuple qui est la voix de Dieu tout puissant.

Fait à ZURICH le 1er juillet 2019

Pour le RPCI-AC
Christian Vabé
Président

AMPLIATIONS

DONALD TRUMP, PRESIDENT DES ETATS UNIS D’AMERIQUE
MARECHAL AL SISSI, PRESIDENT D’EGYPTE ET PRESIDENT DE L’UNION AFRICAINE
EMMANUEL MACRON, PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE FRANCAISE
PRESIDENT ALASSANE OUATTARA CÔTE D’IVOIRE
MACKY SALL, PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DU SENEGAL PRESIDENT ROCH MARC CHRISTIAN KABORE BURKINA FASO
PRESIDENT LAURENT GBAGBO (BRUXELLES BELGIQUE)
VLADIMIR POUTINE, PRESIDENT DE LA FEDERATION DE RUSSIE
CYRIL RAMAPHOSA, PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE SUD-AFRICAINE
GEORGE WEAH, PRESIDENT ELU DU LIBERIA
IBRAHIM BOUBACAR KEITA (IBK), PRESIDENT DU MALI
THERESA MAY, PREMIER MINISTRE BRITANNIQUE (10 DOWNING STREET)
PRÉSIDENT MACKY SALL (SÉNÉGAL)
ANGELA MERKEL (CHANCELIÈRE ALLEMANDE)
PRÉSIDENT OBIANG N’GUEMA BASOGO (GUINÉE EQUATORIALE)
PRESIDENT IDRISS DEBY, PRESIDENT DU TCHAD
ALPHA CONDE, PRESIDENT DE GUINEE
JEAN CLAUDE JUNKER PRÉSIDENT DE LA COMMISSION UNION EUROPÉENNE
PRÉSIDENT DE L’UNION EUROPÉENNE PARLEMENT DE STRASBOURG (DÉPUTES EUROPÉENS) STRASBOURG DÉPUTES FRANÇAIS (PALAIS BOURBON)
SÉNATEURS FRANÇAIS (PALAIS DU LUXEMBOURG)
CONGRES AMÉRICAIN (CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS ET SÉNATEURS AMÉRICAINS)
COMMONS GRANDE BRETAGNE (DÉPUTES ANGLAIS)
BUNDESTAG (German Federal Diet) PARLEMENT ALLEMAND
Sénatrice Claire Mc Caskill (Missouri)
Senator Tom Udall (New Mexico)
Senator Pat Roberts (Kansas)
Senator John Mac Cain (Arizona)
Senator Christopher Coons (Delaware)
Senator Mike Crapo (Idaho).

PARTAGER