La 1ère dauphine Miss CI 2018: se fracture l’avant-bras droit au Rallye équestre Maroc 2019

1283

[ Publié / Modifié il y a

La sélection nationale ivoirienne qui a pris le départ du premier rallye équestre du Maroc, dimanche 1er Mai 2019 , dans le désert d’Agafay, dans la région de Marrakech a été amputée d’un élément clé.

La veille de la veille du top départ, Jemima Danielle Gbato,1ère daupine, Miss Côte d’Ivoire 2018, la seule jeune fille de l’équipe s’est fracturée l’avant-bras droit. C’était lors de la séance de reconnaissance des chevaux à l’hippodrome de Marrakech.
img-01-05-2019e
Une jument folle qu’on lui avait affectée à l’occasion l’a entraînée dans une course qu’elle n’a pas pu maîtriser. Conséquence : la première dauphine du concours Miss Côte d’Ivoire 2018 qui, après le taekwondo, a décidé du faire de l’équitation est qui a été obligée de tout abandonner. Puisqu’elle a été opérée du bras hier, dans une clinique de renom, prise en charge par le cabinet du roi Mohamed VI, au petit soin de la délégation ivoirienne.

Heureusement que le président Ouégnin avait prévu, dans son équipe, un cavalier en réserve. Jemima Gbato a donc été remplacée au pied levé (en accord avec le comité d’organisation) par Yacine Diallo. Le fils du président de la Fif qui s’est très bien tiré d’affaires. Malgré les trois ou quatre séances d’entraînement dans les jambes, Yacine Diallo n’a pas mis du temps pour s’adapter à la jument de couleur marron que les Marocains lui ont proposé.

PAUL BAGNINI
fratmat.info

PARTAGER