La rappeuse NASH nommée ambassadrice nationale UNICEF

975

[ Publié / Modifié il y a

Sa mission : faire la promotion des droits de chaque enfant de Côte d’Ivoire.

ABIDJAN, 1er avril 2019 – La rappeuse ivoirienne NASH, de son vrai nom Natacha Flora Sonloué, est nommée ambassadrice nationale de l’UNICEF en Côte d’Ivoire. Elle joint ainsi sa voix à celle de centaines d’artistes, d’athlètes et de personnalités à travers le monde, qui prêtent leur voix et leur talent pour que chaque enfant puisse naître et grandir en bonne santé, être protégé contre la violence et l’exploitation, manger une nourriture de qualité en quantité suffisante, avoir accès à de l’eau potable, vivre dans un environnement propre et aller à l’école, où qu’il soit et d’où qu’il vienne.

NASH totalise 17 ans de carrière musicale et deux albums à son actif. Elle a effectué des tournées en Afrique, en Europe et a offert des prestations lors de différents festivals internationaux. De plus, chaque année depuis six ans, elle organise le festival “hip-hop enjaillement” qui a lieu dans la commune de Treichville à Abidjan, où elle donne le micro à de jeunes talents. Cette année, son festival se tiendra sous le thème : « Pour chaque enfant et chaque jeune, un avenir, une seconde chance en partenariat avec l’Union européenne et l’UNICEF».

NASH a fait de l’originalité et la pertinence de ses écrits pour décrire la réalité des jeunes au quotidien sa marque de fabrique. Reconnue comme l’une des plus grandes ambassadrices du langage nouchi, l’artiste a un don pour parler des maux de la société dans un langage accessible aux jeunes. NASH a tout particulièrement à cœur de venir en aide aux jeunes filles victimes de violence et d’exploitation.

« Nous sommes très heureux de pouvoir compter sur NASH, une artiste talentueuse et un modèle positif pour les jeunes, pour lutter à nos côtés, afin de défendre les droits des enfants de Côte d’Ivoire. Grâce à son art et son grand coeur, elle arrive à établir un contact privilégié avec les jeunes les plus vulnérables. » a déclaré Dr. Aboubacar Kampo, Représentant de l’UNICEF en Côte d’Ivoire.

La rappeuse affectueusement appelée la « go cracra du Djassa » est aussi une artiste engagée. Elle œuvre pour la valorisation de la culture ivoirienne et s’investit personnellement pour venir en aide aux enfants vivant dans la rue, afin de leur donner une deuxième chance.

« Ma science pour les gopios, c’est de : couman fah-fah avec eux , prendre dra de leur melanhement, de leur miria, djaouli ceux ki veulent fraya au souklou, ou avoir un bara djidji par rapport à un Graya général demso, decrou un bon Soutraly par rapport à les bognan et leur gué un nouveau douahou et mettre mon fangan au-devant pour leurs wés. En tant que championne pour les enfants, ce qui me tient tout particulièrement à coeur c’est d’aider les jeunes en difficulté à regagner le chemin de l’école et de continuer à se battre dans la vie afin d’être autonomes et de réaliser leurs rêves. Je sais ce que plusieurs d’entre-eux vivent. Je veux leur donner espoir. Ce que je souhaite par-dessus tout c’est un avenir meilleur pour chaque enfant. » – NASH.

En tant qu’ambassadrice nationale de l’UNICEF, NASH participera à des campagnes d’information et de sensibilisation visant à susciter un changement social et culturel. Elle s’engage à encourager la solidarité et à attirer l’attention des gouvernants et du public en général, sur les problèmes et difficultés auxquels sont confrontés les enfants vivant en Côte d’Ivoire.

#####

À PROPOS DE L’UNICEF
L’UNICEF travaille dans certains des endroits les plus inhospitaliers du monde pour atteindre les enfants les plus défavorisés. Dans 190 pays et territoires, nous travaillons pour chaque enfant, chaque jour, partout, afin de construire un monde meilleur pour tous.

Pour plus d’informations sur l’UNICEF et son travail en Côte d’Ivoire : https://www.unicef.org/cotedivoire/centre-de-presse.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter, Instagram et YouTube.

Pour accéder à notre collection de photos et vidéos, cliquez ici : https://weshare.unicef.org/Share/34sq07fwi18t68f57i37610qvw00417e

Pour plus d’informations, veuillez contacter :

Chrystel Trazié, Administratrice communication

UNICEF Côte d’Ivoire

L’Intelligent d’Abidjan

PARTAGER