Cour pénale Internationale : Fatou Bensouda interdite de séjour aux USA

1818

[ Modifié / Publié sur Ivorian.Net il y a

Le chef de la diplomatie américaine, Mike Pompeo a réitéré le vendredi 15 mars face à la presse, la volonté des États-Unis d’imposer des restrictions de visas américains au personnel de la cour pénale internationale (CPI).

«J’annonce aujourd’hui (vendredi 15 mars, NDLR) une politique de restrictions de visas américains contre les personnes directement responsables pour toute enquête de la CPI contre des militaires américains (…) Si vous êtes responsable de l’enquête envisagée par la CPI sur des militaires américains en lien avec la situation en Afghanistan, vous ne devez pas vous attendre à avoir encore ou pouvoir obtenir un visa, ni à être autorisé à entrer aux Etats-Unis», a déclaré le secrétaire d’état américain Mike Pompeo devant la presse, sans citer de nom. Mais pour le site Rewmi.com, il pourrait s’agir de la procureure, Fatou Bensouda.

« Début novembre 2017, la procureure de la CPI avait annoncé qu’elle allait demander aux juges l’autorisation d’ouvrir une enquête sur des crimes de guerre présumés commis dans le cadre du conflit afghan, notamment par l’armée américaine » note le site.

Bien que Washington ne soit pas parmi les 123 États membres de la CPI, chaque année, Fatou Bensouda participe à l’assemblée générale de l’ONU à New York au nom de la justice internationale. D’ailleurs malgré les menaces américaines depuis septembre 2018 via Jhon Bolton, le conseiller à la sécurité nationale de Trump, Afrikipresse avait aperçu Fatou Bensouda dans les couloirs de l’ONU lors de la 74eme AG de l’organisation internationale. « Elle fuyait les cameras. Nous avons tenté de l’avoir sur cette question de menace américaine mais en vain » se souvient, Claude Dasse, envoyé spécial à New York pour Afrikipresse.

Philippe Kouhon
afrikipresse.fr

PARTAGER