Ballon d’or africain 2018: Mohamed Salah pour la deuxième fois

437

[ Publié / Modifié il y a

La cérémonie des Awards du football africain s’est déroulée, mardi, à Dakar

Ballon d’or africain 2018: Mohamed Salah pour la deuxième fois

L’attaquant de Liverpool et star de la sélection égyptienne a reçu, mardi, à Dakar, le Ballon d’or africain 2018 remis au meilleur joueur du continent. Il a devancé au classement le Sénégalais Sadio Mané, deuxième et le Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang, troisième.

C’est le deuxième sacre de l’international égyptien, après celui remporté le 4 janvier 2017, à Accra. Grand favori de cette édition, Mohamed Salah a fait la différence grâce à ses impressionnantes statistiques de la saison dernière. Avec Liverpool, il a inscrit 44 buts, toutes compétitions confondues, en 2017-2018 et a terminé en tête du classement des buteurs du championnat d’Angleterre avec 32 réalisations. L’ailier de 26 ans a été également l’un des grands artisans du parcours des Reds jusqu’en finale de la Ligue des champions 2018 perdue contre le Real Madrid (1-3). Diminué lors de la Coupe du monde, Salah n’a pu éviter l’élimination de la sélection égyptienne dès le premier tour.

Cette saison, il lui a d’ailleurs fallu un peu de temps pour retrouver ses sensations en club, mais il semble avoir renoué avec son meilleur niveau, en témoignent ses 13 buts inscrits en Premier League. Mi-décembre, il a reçu le prix BBC du joueur africain de l’année, après un vote de ses auditeurs. Grâce à ce deuxième sacre, Mohamed Salah intègre le cercle fermé des joueurs qui ont remporté deux titres d’affilée avec le Sénégalais El hadji Diouf (2001, 2002), l’Ivoirien Yaya Touré (2011, 2012) et le Camerounais Samuel Eto’o (2003, 2004). Le trophée de la meilleure joueuse africaine de l’année a été remporté par la Sud-Africaine Christina Katlana.

Pour les autres distinctions de la soirée, on retiendra que le trophée de la meilleure sélection masculine de l’année a été remporté par la Mauritanie. Chez les dames, c’est le Nigeria qui a été désigné. Le Français hervé Renard a enlevé le titre du meilleur entraîneur. La Sud-Africaine Désirée Ellis a, quant à elle, été sacrée meilleur entraîneur d’une sélection féminine. Le Marocain Hakimi Acharaf s’est adjugé le titre du meilleur jeune joueur africain. Enfin, deux Ivoiriens, Eric Bailly et Serge Aurier, figurent dans l’équipe type africaine de l’année.

CÉLESTE KOLIA
fratmat.info

PARTAGER