Agana s’est fait connaître pour la première fois sur la scène musicale par son album « The Day »

885

[ Publié / Modifié il y a

AGANA – Black to the Future
Ecoutez Zou l’extrait de son nouvel album

Artiste engagé, il prône par ailleurs une conscience africaine véritable

Agana s’est fait connaître pour la première fois sur la scène musicale par son album « The Day ». Cela se passait en 1995 en
Côte d’Ivoire, son pays natal. Agana (Koné Alpha Ismaël à l’état civil), dès son jeune âge, a baigné
dans l’univers du reggae tout en recevant une éducation des plus rigoureuses dans la pure tradition africaine. Il se passionne d’abord
pour la peinture, puis passe au théâtre où il joue le rôle de Jésus-Christ dans « Le Paradis infernal », une pièce de l’écrivain et dramaturge
ivoirien Tiburce Koffi qui remporta le prix Gabriel Germinet de RFI en 1996.

Il s’amusera ensuite à faire quelques arrangements sur des albums en préparation de quelques copains de quartier avant de s’y mettre luimême.
Après quelques années et un travail acharné, Agana produit 3 albums en Côte d’Ivoire : The Day en 1996, Massif en 1998 et Patriote en
1999. l’artiste part en France dans le but de peaufiner son travail musical pour véritablement prendre son envol. Ce combat de longue
haleine aboutit en 2006 avec le premier album international de l’artiste qui est un cocktail de musique roots, rock, reggae, jungle, interprété
en français, anglais, malinké, bété…! Du pur ROOTSTEADY, son nouveau concept, une identité à son reggae…
Aujourd’hui, Agana est en studio pour la préparation de son nouvel album baptisé « BLACK TO THE FUTURE » dont la sortie est
prévue pour SEPTEMBRE 2018. Artiste engagé, il prône par ailleurs une conscience africaine véritable

GENYSPHERE
genysphere1@gmail.com

PARTAGER