Awards du “Coupé-décalé” 2016: DJ Arafat, Beynaud, Claire Bailly, Zota…distingués

3707

[ Publié / Modifié il y a

Le footballeur Kader Keita, ancien international ivoirien a aussi reçu une distinction honorifique pour sa participation à l’éclosion du concept né dans les barres et night club Abidjanais avant d’être exporter hors de la Côte d’Ivoire. Lors de la cérémonie un hommage a été rendu à Douk Saga décédé en 2006.
Awards du “Coupé-décalé” 2016: DJ Arafat, Beynaud, Claire Bailly, Zota…distingués

Celui qui se fait appelé le « Zeus d’Afrique », DJ Arafat vient de recevoir une autre récompense qui, consacre sa carrière musicale. Le “Commandant Zabra”, comme l’appellent ces fans a été sacré « meilleur artiste coupé décalé de l’année 2016 ».

Il a été élu le 15 octobre 2015, à Abidjan, à la première édition des “Awards du coupé-décalé”, en présence des dinosaures du concept crée par “Douk Saga” disparu il y a maintenant dix ans. DJ Arafat est reparti avec deux trophées. Celui du meilleur artiste “coupé décalé” ainsi que celui du meilleur artiste masculin.

Serge Beynaud a empoché la récompense de la meilleure chanson avec son titre “Mawa Naya” et celle du Clip de l’année avec “Remembele”. Comme eux, plusieurs autres artistes ont été primés: Meilleure artiste féminin (Claire Bailly), plus belle voix (DJ mix), meilleure artiste féminin “Next Generation” (Jeanine Kleen), meilleur artiste masculin “Next Generation” (Ariel Sheney).
Meilleur artiste diaspora (Papa ministre ), meilleur concept (“N’enfant Gateh” Davec ebordo DJ), meilleur featuring (“Remue la bouteille” de DJ Kedjevera FT Rico), meilleur DJ mix platine (Mulukuku DJ), meilleur chorégraphie (Lamine TPJ), meilleur danseur (Zota-danseuse), meilleur manager (Scovik Premier), meilleur arrangeur (Champy Kilo), meilleur maquis (Haut Niveau), meilleur directeur de club (Prince Alex), manager de club (Alco).
Le footballeur Kader Keita, ancien international ivoirien a aussi reçu une distinction honorifique pour sa participation à l’éclosion du concept né dans les barres et night club Abidjanais avant d’être exporter hors de la Côte d’Ivoire. Lors de la cérémonie un hommage a été rendu à Douk Saga décédé en 2006.
Tigane jean Bavane
Tigane.jean@fratmat.info

Fraternité Matin

PARTAGER