Daloa : Les étudiants exhortés à s’orienter vers l’école de la magistrature

1275

[ Publié / Modifié il y a

Outre la remise de Prix aux meilleures étudiantes, l’Université Jean Lorougnon Guédé a bénéficié du lancement de la journée-carrières.
Daloa : Les étudiants exhortés à s’orienter vers l’école de la magistrature

L’Université Jean Lorougnon Guédé de Daloa a abrité une double cérémonie : le lancement de la journée-carrières d’orientation des étudiants dans les différentes carrières juridiques et judiciaires et la remise de Prix des meilleures étudiantes de la faculté de Droit de l’année académique 2015-2016. C’était, le 1er août, en présence de hautes personnalités de cette institution venues d’Abidjan, Bouaké, Daloa, etc. L’initiative est de Pro- Justice, un projet de l’Usaid et de l’Institut national de la formation Judiciaire (Infj).

A l’ouverture de cette journée-carrières, Mme Cissé Masséni Delphine, directrice de l’école nationale de la magistrature, a entretenu les étudiants sur le thème :«L’école de la magistrature et les droits d’accès». Dans son exposé, elle a invité les étudiants en Droit à s’orienter vers l’école de magistrature qui s’avère être l’un des débouchés les plus propices. Parlant de certains préjugés, Mme Cissé a indiqué que le caractère sélectif d’accès à ce concours ne doit pas empêcher les étudiants qui en ont les capacités de postuler, surtout qu’il est ouvert à tous. Aussi, a-t-elle mis un accent particulier sur la place de la femme: «Les statistiques montrent qu’à l’école nationale de la magistrature, seulement 194 sur 695 élèves en formation sont des femmes. Il faut exhorter les étudiantes à opter pour la magistrature. Je demande donc à mes jeunes sœurs de faire acte de candidature pour grossir le nombre de femmes au sein de cette corporation et espérer ainsi à plus de postes de responsabilité dans la hiérarchie. C’est pourquoi le prix de l’excellence est à soutenir et à promouvoir».
Quant à Traoré Drissa de Pro-justice, il a rappelé la mission de ce projet de l’Usaid qui œuvre à l’amélioration du système judiciaire et la facilitation de l’accès à la justice pour tous. Puis il a indiqué que le Prix de meilleures étudiantes en Droit a été institué comme source de motivation, eu égard au faible taux de femmes dans les professions judiciaires et juridiques.La présidente de l’Université Jean Lorougnon Guédé, le professeur AbibaTidouSanogo, s’est félicitée du choix porté par les initiateurs sur l’Ufr des Sciences juridiques de Daloa.

Elle a ensuite rendu un hommage au Président de la République, Alassane Ouattara et la ministre de tutelle, Bakayoko Ly Ramata, pour les efforts consentis pour l’amélioration des conditions de travail des étudiants. Elle a invité les étudiants à s’approprier les différentes informations reçues pour opérer un meilleur choix de carrière. La cérémonie a pris fin par la visite des stands animés par les différents acteurs de la justice (magistrats, huissiers de justice etc.) et la remise des prix des meilleures étudiantes en Licences de Droit 1,2 et 3, au titre de l’année académique 2016-2017.
Emmanuel KOUADIO
Correspondant Régional

Fratmat.info

PARTAGER