Remise de diplôme L’ISGEMA honore ses étudiants

1062

[ Publié / Modifié il y a

La remise de diplômes de la soutenance de mémoire des masters 2 des étudiants de l’Institut supérieur de gestion d’économie et de management (ISGEMA), option Banque et Finance de la promotion 2015-2016 a eu lieu le samedi 26 novembre 2016 à Abidjan-Plateau. Une cérémonie qui sacrifie à la tradition, au terme d’une ‘’solide’’ formation. Ils sont 12 étudiants sur 17 qui ont décroché ce sésame.
A cette occasion, le parrain de la promotion, Silué Djakaridja, un ex disciple de l’école, qui a salué l’initiative de l’école a dit que la cérémonie de remise de diplôme est non seulement un moment agréable mais aussi un moment important pour les jeunes diplômés. Il a tenu à leur donner des conseils. « Vous devez vous battre à nouveau pour valoriser ce parchemin (…) Nos administrations et entreprises ont tant besoin de mains d’œuvres qualifiées pour être compétitive afin d’offrir des services de qualité à nos populations », a-t-il conseillé. Le directeur général de l’école Dedemon, s’est félicité de la présence des cadres et surtout du parrain qui a été étudiant formé sous sa houlette. Il a profité de cette occasion pour présenter son école à l’assemblée.
Le Professeur Gilles Jacoud de l’Université ‘’Jean Monnet de Saint- Etienne, en collaboration avec l’ISGEMA, par ailleurs président de jury a jugé le niveau hétérogène. « Il y a eu des étudiants qui ont été à mesure de rendre de très bon mémoire professionnelle. Par contre le mémoire de quelques-uns a été considéré par le jury comme n’étant pas au-dessus des attentes. (…) Je souhaite que les établissements bancaires sachent qu’il y a en Côte d’Ivoire une formation complète qui leur permettent de recruter des collaborateurs ou d’assurer la formation de ceux qui sont déjà en place. Le major a eu 13,80/20 », a dit Gilles Jaroud pour qui le diplôme délivré, est un diplôme Français, un diplôme d’Etat qui bénéficie d’une reconnaissance européenne parce qu’il est inscrit dans le système LMD. Mlle Kouadio Sanga Valentine, major de la promotion avec 13,8 de moyenne, porte-parole des récipiendaires, a indiqué que la formation n’a pas été facile. « Mais comme le dit l’adage, Quand c’est dur, seuls, les durs avancent. Nous ne sommes pas les meilleurs, mais c’est le travail, le sacrifice, la foi en Dieu qui a permis que nous soyons là aujourd’hui », a dit Mlle Sanga Valentine.
HG
L’Intelligent d’Abidjan

PARTAGER