Eliminatoires Can 2014 / Soudan - Côte d’Ivoire : 1 -1: Gbohouo sauve les Eléphants
© ()- Les Eléphants se montrent bien solidaires et très engagés dès l’entame de la rencontre

| Football | Le Nouveau reveil-30/03/2016

Il y a des matches nuls qui laissent un goût de victoire. C’est le cas de ce match nul (1-1) enregistré par les Eléphants de Côte d’Ivoire, hier, à Khartoum face aux Crocodiles du Nil du Soudan. A la vérité, les Eléphants ont failli bien se faire «croquer» par les Crocodiles du Nil n’eût été la baraka du portier ivoirien, Sylvain Gbohouo. Le dernier rempart des Eléphants a sorti le grand jeu pour sortir de ses buts les balles chaudes. La dernière action fut cette balle de tête de l’attaquant soudanais sortie in extrémis dans les ultimes moments de jeu. Les Ivoiriens revenaient de très loin. Et pourtant, les poulains de Michel Dussuyer ont montré une copie bien meilleure que lors du premier match vendredi dernier à Abidjan.


our cette seconde confrontation, le technicien français a légèrement remanié son équipe en laissant Kalou sur le banc de touche pour le local N’guessan Serge. Les Eléphants se montrent bien solidaires et très engagés dès l’entame de la rencontre. L’attaque ivoirienne, avec le trio Gervinho- Bony-Gradel, se montre très alerte. Les offensives ivoiriennes sont payantes car Max Gradel trouve le chemin des filets à la 13e mn de jeu.

Sur une reprise de volée, le sociétaire de Bournemouth ne laisse aucune chance au portier soudanais. Les Crocodiles du Nil semblent être noyés dans leurs propres eaux. Mais ils retrouvent progressivement du souffle pour revenir dans le match. Un réveil qui sera fatal aux Eléphants asphyxiés en milieu du terrain. Les Soudains reviennent au score grâce à leur capitaine qui reprend une balle qui trainait dans la surface de réparation ivoirienne pour battre l’excellent Gbohouo Sylvain. Heureusement pour Gervinho et ses coéquipiers, la mi-temps est venue à point nommé. A la reprise, les Soudanais, poussés par un nombreux public, seront à l’abordage mais tout leur espoir est ruiné par un excellent portier ivoirien. En réalisant ce match, les Eléphants conservent leur place de leader du groupe I et font un grand pas vers la qualification pour les phases finales de la Can 2017 au Gabon. En attendant les deux dernières journées contre la Sierra Léone et le Gabon en septembre prochain.

DE BOUAFFO




          
Lus / Vus


Réaction
 

Annonce
 
 
&
Copyright © Ivorian.Net - Presse et Portail d'Informations Générales-2002