CAN : la Côte d'Ivoire s'offre l'Algérie et se hisse en demi (3-1)!

| Football | Le Point-01/02/2015

Grâce à un doublé de Bony et un but de Gervinho, les Ivoiriens ont battu les Fennecs (3-1). Ils affronteront les Congolais, mercredi, en demi-finale.

"Ca me fait plaisir d’être ici, je voulais vivre ces moments-là" confiait à la veille de ce quart de finale Christian Gourcuff à la presse. Las, le Breton et ses Fennecs ont été éliminés de la CAN dans ce choc face à la Côte d’Ivoire (3-1). Paradoxalement, les Algériens ont le plus souvent fait le jeu et dominé la possession dans cette rencontre. Mais les Ivoiriens ont trouvé la faille à chaque fois pendant un temps fort algérien, grâce au talentueux Wilfried Bony qui s’est offert un doublé (26e, 69e) et Gervinho (94e). Les Elephants obtiennent donc le dernier ticket pour les demi-finales, où ils évolueront mercredi face à la République démocratique du Congo. Mais avant, retour sur un match emplis d’intensité et de rebondissement.

Et Gradel trouve Bony

Dès le début du match, les duels sont rugueux et le jeu très physique entre deux équipes considérées comme des favoris de la compétition. Si les Ivoiriens ont donné le coup d’envoi, ce sont les Fennecs qui maîtrisent le début de match. à l’image de la frappe cadrée de Soudani, captée par Gbohouo (8e).

Mais les Ivoiriens reviennent dans le match et arrivent à se créer de bonnes situations. Sur un coup-franc, Aurier reprend de la tête mais bute sur les montants de M’Bolhi (23e). Trois minutes plus tard, les Elephants exultent : sur un centre millimétré de Gradel, Wilfried Bony ouvre le score d’une tête piquée (1-0, 26e). Les Algériens sont à la peine face au jeu tactique et discipliné des hommes d’Hervé Renard. Certes, Taïder tente un coup-franc mais il sort directement (39e) avant une frappe des 30 mètres pas assez puissante (43e). Côté ivoiriens, Bony tente sa chance aux 25 mètres sans plus de réussite (41e). Dans le temps additionnel, Ghoulam tente sa chance sur coup-franc, sans réussite.

Soudani relance l’Algérie

A la reprise du jeu, les Ivoiriens gardent la mainmise sur le jeu. Gervinho s’offre même une frappe sauf qu’elle manque de puissance (50e). Une minute plus tard, les défenseurs ivoiriens hésitent et permettent à Mahrez de centrer pour Soudani qui contrôle avant de marquer en force (1-1, 51e). De quoi relancer les Fennecs qui s’illustrent à nouveau par l’intermédiaire de Feghouli qui est repris par Tiéné (58e).

Malgré cette domination, ce sont les Ivoiriens qui reprennent l’avantage. Sur un coup-franc, Yaya Touré trouve Bony qui s’offre un doublé de la tête. Le nouvel attaquant de City n’a laissé aucune chance à M’Bolhi (2-1, 69e). Les Algériens tentent le tout pour le tout en fin de match, à l’image de Slimani qui ne peut rien face au retour d’Aurier (80e). Dans le temps additionnel, Gervinho scelle la victoire ivoirienne en concluant une contre-attaque initiée par Serey Dié (3-1, 90e). Les Algériens sont dépités au coup de sifflet finale alors que les Ivoiriens célèbrent la victoire en dansant et en saluant leurs supporters. La Côte d’Ivoire continue donc l’aventure et défiera mercredi prochain la République du Congo en demi-finale, à Bata



          Lu Fois




Commentaires
 

Annonce
 
 
&
Copyright © Ivorian.Net - Presse et Portail d'Informations Générales-2002