Ruiné, Johnny Depp doit vendre la maison offerte à sa mère

1544

L’ACTEUR ENDETTÉ A MIS UN HARAS AUX ENCHÈRES

Accusé d’avoir dila­pidé sa fortune, Johnny Depp tente de renflouer ses comptes bancaires en vendant un haras de 41 hectares qu’il possède dans le Kentu­cky.

C’est le symbole d’une déchéance. Alors qu’il serait endetté à hauteur de 40 millions de dollars, Johnny Depp conti­nue de se sépa­rer de ses biens pour épon­ger ses dettes et sortir la tête de l’eau. Le comé­dien tente égale­ment de récu­pé­rer son argent grâce à la justice et a attaqué ses anciens agents, prétex­tant qu’ils ne l’auraient pas prévenu de l’état de ses finances. A 54 ans, l’acteur a vu ses ex- colla­bo­ra­teurs contre-attaquer puis être mis en cause par le fisc améri­cain. En pleine tempête finan­cière et média­tique, la star de Pirate des Caraïbes a dû mettre en vente un domaine auquel il tient parti­cu­liè­re­ment

Selon le site People, Johnny Depp s’apprête à dire adieu à son haras du Kentu­cky. Acheté en 1995 puis revendu en 2001 pour 1 million de dollars, ce domaine de 41 hectares avait été racheté deux fois plus cher par la star à peine un an plus tard ! Doté de sept chambres, un immense garage, un chambre d’hôtes, trois granges et une piscine, la maison de plus de 1800 mètres carrés est un modèle de luxe auquel Johnny Depp est très atta­ché. Le comé­dien avait en effet acheté cette propriété pour sa mère Betty Sue, dispa­rue peu de temps après son divorce avec Amber Heard.

Alors qu’il espé­rait revendre son haras pour 3,4 millions de dollars en décembre 2016, le prix de ce lieu d’excep­tion a baissé à 2,9 millions dès le mois de mars. Selon le Wall Street Jour­nal, une vente aux enchères est désor­mais prévue le 15 septembre prochain. En renflouant son compte en banque, Johnny Depp devra accep­ter de vendre un domaine plein de souve­nirs.

Nicolas Schiavi
gala.fr

PARTAGER