Morgan Freeman honoré pour l’ensemble de sa carrière

1223

L’acteur de 80 ans recevra en janvier prochain un prix honorifique aux Screen Actors Guild Awards. Une récompense amplement méritée pour l’un des acteurs contemporains les plus talentueux.
La présidente du syndicat des acteurs américains, Gabrielle Carteris, l’a annoncé ce mercredi, Morgan Freeman se verra remettre un prix prestigieux pour l’ensemble de sa carrière lors de la cérémonie des Screen Actors Guild Awards qui se déroulera le 21 janvier 2018 à Los Angeles. Cette distinction a été attribuée à la comédienne Lily Tomlin en 2017.
L’acteur de 80 ans sera récompensé pour ses cinquante ans de carrière. Il a joué dans plus d’une centaine de films. «Certains acteurs passent toute leur carrière à attendre le rôle parfait. Morgan nous a montré que la vraie perfection est ce qu’un artiste apporte au rôle» a expliqué Gabrielle Carteris avant d’ajouter «Il est novateur, intrépide et n’aime pas suivre les sentiers battus».
Ce prix créé en 1962, n’avait pour l’instant été attribué qu’à deux femmes et quatre hommes afro-américains, Pearl Bailey et Ruby Dee, ainsi que Brock Peters, Sidney Poitier, Ossie Davis et James Earl Jones.
Une carrière remarquable

La filmographie de Morgan Freeman a pourtant démarré doucement à la fin des années 1960. Il enchaîne les rôles mineurs puis devient vite un indispensable grand second rôle dans années 1990. Il a collaboré avec les plus fameux réalisateurs: Brian De Palma, Clint Eastwood, Steven Spielberg, David Fincher. Son étonnante composition dans Les Évadés est aujourd’hui considérée cultissime par ses admirateurs et la critique du monde entier.
Depuis le début du siècle, l’acteur américain enchaîne les projets à l’écran. Ces dernières années, il a incarné Nelson Mandela dans Invictus, le personnage de Lucius Fox dans les Batman de Christopher Nolan ou encore le rôle du professeur Norman dans Lucy. Souvent nommé aux Oscars, il a été récompensé en 2005 en recevant la statuette du meilleur acteur dans un second rôle pour Millon dollar baby de Clint Eastwood.

lefigaro.fr

PARTAGER