Mohammed VI: «En ce qui nous concerne, l’Afrique représente l’avenir qui commence aujourd’hui.»

822

Mohammed VI: «En ce qui nous concerne, l’Afrique représente l’avenir qui commence aujourd’hui.»

Un discours prononcé hier a été pour le roi Mohammed VI (photo) l’occasion de rappeler l’importance de la relation que le royaume chérifien entretient avec l’Afrique. Alors que le Maroc vient de réintégrer l’Union Africaine et souhaite intégrer le bloc de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest, le souverain a insisté sur le lien avec le continent, qui n’est pas qu’économique.

«Le choix du Maroc de se tourner vers l’Afrique n’a pas été le fruit d’une décision fortuite. Il n’a pas été non plus dicté par des calculs conjoncturels ou des supputations éphémères.», a déclaré le roi qui a également souligné que «l’engagement du Maroc à défendre les causes et les intérêts de l’Afrique ne date pas d’aujourd’hui. C’est plutôt une orientation immuable que nous avons héritée de nos ancêtres, et que nous continuons à conforter avec assurance et fierté».

Ce discours a été également l’occasion pour Mohamed VI d’énumérer les succès de sa diplomatie africaine ainsi que les différents projets que porte le royaume sur le continent africain. Au nombre des premiers, il compte le retour de son pays dans l’UA qu’il qualifie de «tournant diplomatique majeur dans la politique extérieure» du royaume et de franc succès. En ce qui concerne les seconds, il cite le gazoduc Nigéria-Maroc et les usines d’engrais en Ethiopie.

Le souverain serait-il trop africain au détriment des intérêts de son peuple? Que nenni répond celui-ci. S’il estime que son engagement africain est vital, il souligne également que cela ne se fera qu’au respect des fondamentaux de l’Etat marocain (entendre, sans jamais renoncer à la Marocanité du Sahara occidental).

Au cœur de son discours, une petite phrase qui résume toute sa pensée : «En ce qui nous concerne, l’Afrique représente l’avenir qui commence aujourd’hui.» Tous peuvent désormais se le tenir pour dit.

Aaron Akinocho

Agence Ecofin

PARTAGER