Tchin Dan festival: Jeannot Ahoussou souhaite la labellisation des pagnes baoulé

606

A cette occasion, Jeannot Ahoussou-Kouadio, par ailleurs président du conseil régional du Bélier, a félicité les initiateurs qui ont réussi à faire de ce rendez-vous culturel un véritable moyen de promotion de la spécificité artistique et culturelle baoulé.
Tchin Dan festival: Jeannot Ahoussou souhaite la labellisation des pagnes baoulé

Plus de 2000 visiteurs venus des régions Dan, Wê, Lobi, Bron, Sénoufo, ainsi que du Burkina Faso et d’Europe ont pris part à la 3e édition du festival du pagne traditionnel baoulé dénommé « Tchin Dan » qui s’est tenu le 12 août, dans le village de Bomizambo, situé à environ 4km de Tiébissou.

Ce rendez-vous de la promotion de la culture vestimentaire baoulé, placé sous le thème : « Costume traditionnel et pouvoir en Afrique », a enregistré la présence du ministre d’Etat Jeannot Ahoussou-Kouadio, parrain de cette édition et du ministre de la Culture et de la Francophonie, Maurice Bandaman.

A cette occasion, Jeannot Ahoussou-Kouadio, par ailleurs président du conseil régional du Bélier, a félicité les initiateurs qui ont réussi à faire de ce rendez-vous culturel un véritable moyen de promotion de la spécificité artistique et culturelle baoulé. Il a fait savoir que le Tchin Dan est devenu, par le brassage des cultures, un instrument participant à l’intégration, à la cohésion sociale et à la réconciliation.

C’est pourquoi, il a promis d’octroyer, dès 2018, une subvention de 3 à 10 millions de Fcfa pour contribuer au développement de ce festival. Le parrain de la cérémonie n’a pas manqué de souligner que la production du pagne traditionnel doit atteindre l’étape de la labellisation pour protéger la spécificité ivoirienne. Il a également souhaité une modernisation et une industrialisation de la production afin d’améliorer la qualité des produits qui devront répondre à la demande sans cesse croissante.

Le ministre Maurice Bandaman s’est réjoui de l’initiative prise par le commissaire général de Tchin Dan, Norbert Etranny, d’impliquer les couturiers et stylistes-modélistes dans la promotion du pagne traditionnel baoulé. De sorte que les hommes politiques et publics puissent le porter avec fierté. Il a profité de cette cérémonie pour élever Norbert Etranny au grade de commandeur dans l’Ordre du mérite culturel.

Le maire de Tiébissou, N’Dri Germain, a, quant à lui, invité le gouvernement à soutenir ce festival afin qu’il contribue à l’émergence touristique de la région du Bélier et de la Côte d’Ivoire. « La culture doit contribuer à développer l’économie à travers la création d’emplois et la réduction de la pauvreté. Avec le Tchin Dan festival, cela est possible », a-t-il indiqué.

Au nom des populations, Ousmane Gbané, président de la Mutuelle de développement de Bomizambo, a exprimé sa gratitude aux autorités présentes.

N’DRI CÉLESTIN

Fratmat.info

PARTAGER