Le gouvernement américain fait don d’équipement pour soutenir le diagnostic et le traitement du VIH au CHU de Treichville

796

ABIDJAN – Le Chargé d’Affaires de l’Ambassade des Etats-Unis, Monsieur Andrew Haviland, a réitéré le soutien de son pays aux efforts du gouvernement de Côte d’Ivoire, notamment du Ministère de la Santé et de l’Hygiène publique, pour la réduction de l’impact du VIH/SIDA au sein de la population ivoirienne.
img-16-08-2017d
C’était lors de l’inauguration et la mise en service du COBAS 6800, un équipement de diagnostic moléculaire de pointe pour le diagnostic pédiatrique précoce du VIH et la réalisation de la charge virale pour les personnes vivant avec le VIH et sous thérapie antirétrovirale. La cérémonie s’est déroulée le mercredi 16 août 2017 en présence du Directeur Cabinet Adjoint, Dr. Joseph Gnangué, représentant le Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, ainsi que des partenaires du secteur de la santé.

La mise en service de cet équipement au laboratoire du Projet RETRO-CI, sis au Centre Hospitalier et Universitaire (CHU) de Treichville, marque un point d’honneur des efforts conjoints du Programme National de Lutte Contre le Sida (PNLS) et de l’Agence Américaine des Centres de Contrôle et de Prévention des Maladies (CDC) pour le passage à échelle des services de laboratoire de charge virale et du diagnostic pédiatrique du VIH.

Monsieur Haviland s’est réjoui de la mise en service du COBAS 6800, un équipement entièrement automatisé de grande capacité capable de réaliser 1000 tests de charge virale par jour. Il a également exprimé sa fierté à la Côte d’Ivoire, premier pays de la sous-région ouest-africaine à se doter d’un tel équipement de pointe.
img-16-08-2017e
Il a émis le souhait que cet appui de qualité puisse donner une nouvelle dynamique au programme de traitement et de soins des personnes vivant avec le VIH en Côte d’Ivoire pour l’atteinte des objectifs 90:90:90 de l’ONUSIDA dans le cadre de la nouvelle politique du ‘Tester-Traiter’ en Côte d’Ivoire.

« Le gouvernement américain restera un partenaire fiable pour vous soutenir afin d’être le premier pays de l’Afrique de l’Ouest à atteindre ces objectifs, » a déclaré Monsieur Haviland.

Les Etats-Unis, par le biais du PEPFAR, financent à plus de 75% des interventions contre VIH en Côte d’Ivoire.

Teko Folli
Information Specialist
U.S. Embassy, Abidjan
Côte d’Ivoire

PARTAGER