Quand la nomination de Don Mello en Guinée confirme les relations « tendues »

2428

Côte d’Ivoire: Quand la nomination de Don Mello en Guinée confirme les relations « tendues » entre Abidjan et Conakry
Ahoua Don Mello figure de proue du Front Populaire Ivoirien (FPI) a été nommé par le président Guinéen Alpha Condé conseiller spécial en Infrastructures.

Une nomination de l’un des plus proches collaborateurs de Laurent Gbagbo détenu à la Cour Pénale Internationale (CPI) depuis 2011 qui ne manque de susciter des réactions.
Si pour certain par cette action l’homme fort de Conakry est sur les traces panafricaines de Felix Houphouët Boigny et de Sékou Toure, Car ces deux leaders dans un élan panafricain étaient réputés pour leur penchant à recruter des mains expertes africaines pour contribuer à l’essor du développement des états, pour d’autres si la confirmation des relations toujours jugées tendues par des observateurs, des relations entre la Côte d’Ivoire et la Guinée.

Alpha Condé socialiste et ami de l’ex chef d’Etat ivoirien a toujours vu d’un mauvais d’œil son transfert à la Haye.

A en croire de nombreuses ce dernier en qualité de président de l’Union Africaine (UA) avait sollicité à Bamako une possible de liberté provisoire de Laurent Gbagbo auprès de l’ex président Français François Hollande.

En choisissant l’ex Directeur General du Bureau National d’Etudes Techniques et de Développement (BNETD) le numéro un Guinéen envoie un message à son homologue ivoirien Alassane Ouattara.

Pour l’heure le pouvoir ne s’est pas prononcé sur la nomination d’Ahoua Don Mello en exil depuis 2011 et contre qui il a lancé un mandat d’arrêt international pour sa présumée responsabilité dans la crise post-electorale.

Pour rappel, ce dernier avait été arrêté en juin 2014 au Cameroun où il séjournait avant d’être relâché par les autorités.

Donatien Kautcha, Abidjan

Koaci

PARTAGER