Communiqué du FPI relatif aux récentes déclarations du député Néambly

2345

COMMUNIQUE DU FPI RELATIF AUX RECENTES DECLARATIONS
DU DEPUTE MEAMBLY EVARISTE

Le vendredi 21 juillet 2017, à leur demande et avec la facilitation du Président
par intérim du Front Populaire Ivoirien, le camarade Abou Drahamane Sangaré, le député Méambly Évariste et certains membres de son groupe parlementaire, ont été reçus en audience par le président Laurent Gbagbo, tenu en otage à la Haye, depuis le 30 novembre 2011. Au sortir de cette rencontre, l’honorable député Méambly a déclaré sur le plateau d’une télévision en ligne que : « Le président Laurent Gbagbo n’est candidat à rien ; même pas à la chefferie d’un village ».

Le Front Populaire Ivoirien, rappelle qu’au troisième Congrès extraordinaire tenu à Mama, le 30 avril 2015, le camarade Laurent Gbagbo, suite à un acte de
candidature, a été plébiscité à la Présidence du FPI, parti qu’il a fondé et qu’il dirige avec responsabilité jusqu’à ce jour.
Le Front Populaire Ivoirien tient à préciser qu’à l’issue des échanges que M.Méambly a eus avec le président Laurent Gbagbo, l’hôte d’un jour de l’otage
des puissances occidentales peut se livrer à des commentaires et propos qui n’engagent que sa personne, mais qui ne peuvent, en aucune façon, être attribués
au président Laurent Gbagbo. Ce, d’autant que l’auteur des propos sus visés reconnait lui-même qu’il ne les tient pas du président Laurent Gbagbo. Aussi,
est-il à noter qu’au cours des échanges entre les deux personnalités, aucune question se rapportant à quelque élection que ce soit n’a été abordée.
Le Front Populaire Ivoirien, déterminé et engagé pour le peuple de Côte d’Ivoire, entend poursuivre son combat pour la démocratie et les libertés, dans la sérénité et dans la confiance, avec Laurent Gbagbo à sa tête. Il invite en conséquence les militants, les sympathisants et tous les démocrates à rester vigilants et concentrés sur l’objectif principal qui est celui de la reconquête du pouvoir d’Etat en vue de la refondation de la Côte d’Ivoire. Fait à Abidjan, le 30 juillet 2017 Le Secrétaire Général par intérim, Porte parole du Parti

Koné Boubakar

PARTAGER