5 choses à faire avant la fin des jeux de la francophonie en Côte d’Ivoire

849

La Côte d’Ivoire abrite, depuis le 21 Juillet 2017, les 8ème Jeux de la francophonie. Abidjan est en ébullition avec l’arrivée de nombreuses délégations qui séjournent pour une dizaine de jours. Les compétions se déroulent comme prévu, au grand bonheur du secteur touristique qui en bénéficie d’une manière ou d’une autre. Ce sont environ 4000 athlètes représentant 80 pays qui sont au bord de la lagune Ébrié. Certains foulent le sol ivoirien pour la première fois. Le pays regorge d’énormes potentialités touristiques que tous les touristes et athlètes doivent découvrir avant la fin des jeux prévue le 30 Juillet prochain.
Visiter les sites touristiques
La Côte d’Ivoire est belle de par la diversité de sa culture et la beauté de ses sites touristiques. Faites un tour sur le littoral. Long de plus de 500 kilomètres, il abrite des sites incroyables. La ville balnéaire de Grand Bassam et ses milliers de plages, les villages d’Assinie et Assouindé et leur luxe attirant, Jacqueville, le nouvel espoir touristique ivoirien et biens d’autres petits villages de pêcheurs aux abords de la lagune ou de la mer qui donnent des vues panoramiques sur l’étendue d’eau.
Des endroits tels que la Baie des milliardaires située sur l’île Boulay vous feront vous sentir à Beverly Hills, tant dans la beauté que dans l’aspect paisible des plages. À Green Valley, vous découvrirez un autre aspect de l’éco-tourisme ivoirien avec des activités agrotouristiques, des aires de pic-niques au milieu d’un magnifique paysage.
Consommer ivoirien
La gastronomie ivoirienne est atypique. Son originalité lui vient de la diversité culturelle et ethnique du pays. À part les mets traditionnels, d’autres mets aussi célèbres les uns que les autres font la particularité de la terre d’Éburnie. Ce sont entre autres :
– Le garba ou le « zéguène ». L’innovation gastronomique ivoirienne. De la semoule de manioc appelée attiéké accompagnée du poisson thon frit et de piment vert avec quelques fois de l’oignon et de la tomate découpés en dés.

– L’alloco. Obtenu à base de la banane plantain mure découpée et frite à l’huile de palme raffinée ou l’huile d’olive. Il s’accompagne de poisson, du pain ou même l’attiéké.

– Le foutou à la sauce graine. Certainement un peu lourd pour des athlètes mais le foutou est l’un des mets ivoiriens les plus populaires. Il est consommé dans tous les ménages et dans presque toutes les régions de la Côte d’Ivoire. Le plus consommé reste certes le foutou banane, mais certains dérivés sont aussi à goûter. Il s’agit du foutou d’igname, du foutou de manioc et celui à base de tarot. Les accompagnements différents également. Tout comme la sauce graine, vous pouvez accompagner votre foutou de la sauce de gombo, de la sauce « djoungblé » (poudre de gombo séché), de la sauce d’arachide, la sauce de pistache, etc. avec du poisson, de la volaille ou de la viande de brousse.

Parler le « Nouchi »
Le « Nouchi », cet argot ivoirien éblouie toujours les touristes. Employé, au départ, par les « jeunes du ghetto », ce langage est aujourd’hui l’un des plus populaires du pays. Il en existe même un mini dictionnaire que vous pourrez également consulter et apprendre quelques nouveaux mots pour faciliter votre communication avec les populations pendant le séjour en terre ivoirienne.
Aller à Yopougon
Avez-vous déjà entendu parler de Yopougon, la cité de la joie ? Eh bien, c’est la plus grande des communes de la ville d’Abidjan. C’est également la plus peuplée. Elle renferme certainement le plus grand nombre de boites de nuits, de bistrots et autres espaces de divertissements, les uns aussi renommés que les autres. Yopougon abrite, en marge de ces jeux de la francophonie, un espace de divertissement à la place Ficgayo (au quartier SIDECI). Faites-y un tour !
Découvrir Abidjan by night
À l’instar de la commune de Yopougon, plusieurs autres communes de la ville d’Abidjan vous proposent de magnifiques espaces de nuit. Des endroits les plus chauds aux moins connus, en passant par les plus discrets, tout est réuni pour votre divertissement dans la ville. Faites-y un tour et découvrez la ferveur des nuits abidjanaises.

Dominique Eliane Yao
Public Relation Jumia Travel / Côte d’Ivoire

PARTAGER