Les Etats-unis et la Côte d’Ivoire saluent l’amélioration de la réponse du système sanitaire du pays

726
photo de famille entre les officiels et les champions du programme Leadership Development Plus (LDP).

LES ETATS-UNIS ET LA CÔTE D’IVOIRE SALUENT L’AMÉLIORATION DE LA RÉPONSE DU SYSTÈME SANITAIRE DU PAYS

Abidjan, 20 juillet 2017 – Le Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, le Dr Raymonde Goudou Coffie, et le Chargé d’Affaires de l’Ambassade des Etats-Unis d’Amérique, Son Excellence Andrew Haviland ont participé, le 20 juillet 2017, au Sofitel Ivoire à Abidjan à la cérémonie officielle, marquant la clôture du projet Leadership, Management et Gouvernance (LMG). Cette cérémonie a été l’occasion de saluer les récentes améliorations dans le système de santé de la Côte d’Ivoire qui permettront de prévenir et de réagir aux crises sanitaires majeures, telles que l’Ebola, le VIH et d’autres maladies à potentiel épidémique.

Lancé en 2011, le projet LMG, financé par l’Agence Américaine pour le Développement International (USAID) et mis en œuvre par Management Sciences for Health (MSH), a travaillé aux côtés du gouvernement de la Côte d’Ivoire au renforcement des capacités de leadership, de gestion et de gouvernance du personnel de santé à tous les niveaux du système de santé, du niveau central au niveau communautaire.

En effet, pour renforcer la capacité du système de santé, le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique (MSHP), dans son Plan National de Développement Sanitaire 2012-2015, a décentralisé la prise de décision et la gestion des régions et les districts sanitaires, apportant des décisions majeures en matière de santé plus proches des communautés et des personnes qu’elles doivent impactées.

Le projet LMG a lancé son approche de leadership, de gestion et de gouvernance dans deux régions décentralisées de santé pilotes, l’Indénié-Djuablin et le N’Zi-Iffou-Moronou, axées sur l’amélioration de la réponse et du traitement du VIH/SIDA.

Sur la base du succès du projet pilote de décentralisation LMG, le gouvernement Ivoirien a élargi l’approche, à travers un financement supplémentaire de l’USAID avec les fonds Ebola, aux régions sanitaires de Cavally-Guémon, de Kabadougou-Bafing-Folon et de Tonkpi. Ces régions ont priorisé les systèmes de renforcement pour lutter contre les maladies potentiel épidémique, par la mise en place de stratégies de réponse coordonnées, la participation communautaire et une meilleure collecte et analyse des données.

La Ministre de la Santé a félicité les autorités régionales qui disposent maintenant de plans détaillés de prévention et d’intervention en cas d’épidémie et collectent et analysent systématiquement des données sur la mortalité maternelle et infantile et d’autres maladies. Elle a aussi salué l’engagement des dirigeants et les membres de la communauté qui signalent plus activement des cas de maladies aux autorités sanitaires locales et renvoient des personnes atteintes de maladies présumées aux cliniques de santé. Les autorités et les communautés de la santé sont de plus en plus vigilantes contre les menaces potentielles pour la maladie, agissant comme acteurs clés d’un système d’alerte précoce pour prévenir une autre crise sanitaire comme Ebola.
“Nous continuerons à mener à bien le modèle de leadership, de gestion et de gouvernance dans les régions de Bélier, Agnéby-Tiassa-Mé et Sud-Comoé, et de nouvelles régions encore avec les nouvelles subventions” a t’-elle rassuré.

S.E.M. Haviland a exprimé la satisfaction du gouvernement américain devant les résultats considérables atteints. “Nous sommes fiers d’avoir contribué à l’amélioration de la santé des communautés dans tout le pays, et que notre financement ait entraîné la mobilisation de plus de fonds pour la lutte contre la tuberculose et le paludisme.”

Dr Antoine Ndiaye, Directeur du Projet LMG/Côte d’Ivoire, a pour sa part conclu:« Je serai à jamais reconnaissant à MSH, qui a nous a donné cette inspiration du TAO, Lao Tzu » qui constitue notre guide de tous les jours: « Allez chez les gens, Vivez avec eux, Aimez les, Apprenez d’eux, Commencez par ce qu’ils ont, Construisez sur ce qu’ils savent. Mais pour les meilleurs leaders, Quand leur tâche est accomplie, Le travail est terminé, Les gens diront que nous l’avons fait nous-mêmes. »

Contact:
LMG Project (Abidjan): Ministry of Health and Public Hygiene (Abidjan)
USAID (Abidjan): Jenny Debrimou (+225) 22 49 46 52 Email: jdebrimou@usaid.gov

À propos de l’Agence américaine pour le développement international (USAID)
Le Gouvernement des États-Unis d’Amérique travaille en étroite collaboration avec le Gouvernement de la Côte d’Ivoire pour soutenir son objectif de devenir un pays émergent à l’horizon 2020. Le peuple américain, à travers l’Agence américaine pour le développement international (USAID), le Bureau Santé de l’USAID travaille en étroite collaboration avec d’autres agences du Gouvernement américain pour aider à sauver la vie des personnes atteintes du VIH/SIDA en Côte d’Ivoire par le biais du Plan d’urgence du président pour la lutte contre le SIDA (PEPFAR). En outre, l’USAID a entrepris un projet de planification familiale pour accroître la demande et l’accès aux services de planification familiale de qualité, un projet Eau et Assainissement pour promouvoir l’accès durable et équitable à l’eau potable et aux services d’assainissement. Par ailleurs, l’USAID est engagé dans le programme de sécurité sanitaire mondiale pour assurer un état d’alerte en matière de santé et de contrôle des maladies infectieuses en Côte d’Ivoire.

À propos du projet LMG

Le projet de Leadership, Management et Gouvernance (LMG), financé par l’Agence américaine pour le développement international, renforce les systèmes de santé pour offrir des services plus adaptés à d’autres personnes. LMG développe des leaders inspirés, des systèmes de gestion solides et des pratiques de gouvernance transparentes au niveau individuel et avec des réseaux, des organisations et des gouvernements. Le projet LMG s’appuie sur les 30 dernières années de la meilleure réflexion et des pratiques du développement organisationnel pour permettre aux leaders de la santé, aux gestionnaires et aux équipes de relever et de renforcer leurs défis les plus urgents.

À propos de Management Sciences for Health

Management Sciences for Health (MSH) établit des systèmes de santé solides qui fournissent tout ce qu’il faut: personnes, argent, médicaments, informations et installations – pour prévenir les maladies, traiter les maladies et responsabiliser les gens pour mener une vie plus saine. Depuis plus de 45 ans dans plus de 150 pays, MSH a travaillé de pair avec nos partenaires pour créer des systèmes de santé solides et localisés qui améliorent la santé reproductive, maternelle et infantile; Lutter contre les maladies infectieuses; Et contrôler la maladie chronique. Notre travail ne sera effectué que lorsque toutes les personnes dans le besoin ont un accès équitable aux soins de santé. Pour plus d’informations, visitez www.msh.org.

Ambassade des Etats-Unis

PARTAGER