Awa Melone : Sa marche vers le succèss

422

Dans la vague de jeunes chanteuses burkinabè, il y a Awa Melone. C’est une artiste au talent pur qui vient de publier son 2ème album baptisé Tama. Une œuvre de 10 titres avec laquelle elle veut conquérir le marché international. Découverte et présentation.

La voix chaude d’Awa Melone captive les mélomanes. C’est ce qui fait que de nombreux observateurs de la scène musicale burkinabè l’intègre dans le gotha des meilleures voix du Burkina Faso. La chanteuse confirme ce statut avec son deuxième album présenté au public burkinabè au mois de mai dernier. Intitulé Tama ( la marche en dioula) le disque comprend 10 titres avec lesquels l’artiste compte se positionner de la meilleure des manières sur l’échiquier musical national et international. Depuis sa sortie le 5 mai dernier, Awa ne cesse d’écumer les grandes scènes des villes du Faso pour asseoir sa notoriété. Partout où elle passe, elle draine du monde. Le public semble satisfait de sa deuxième production discographique. Pour arriver à ce résultat, la chanteuse ne dort pas sur ses lauriers. Dans la préparation de l’œuvre, elle ne lésine pas sur les moyens. L’enregistrement se fait à cheval entre trois studios, avec le concours de techniciens connus dans le show-biz burkinabè comme Sosthène Yaméogo, Bernard Yaméogo et Ulrich Ouédraogo. L’album prend racine dans la musique mandingue avec laquelle Awa fait un cocktail détonnant avec des notes de blues, jazz, funk et de R’n’B. A l’écoute, on sent un mélange réussi des différentes sonorités qui confèrent à l’album un air de Word-Music, qui s’appuie sur la basse et la percussion, les instruments favoris de l’artiste. En dehors du titre éponyme ‘’Tama’’, la nouvelle production d’Awa Melone comprend des chansons aussi intéressantes les unes que les autres. On peut citer pêle-mêle ‘’Doussou kassi’’, ‘’Kanou gnongon’’, ‘’Y kabré’’, ‘’Massinotè’’, ‘’Toumalon’’… Dans sa marche (Tama) vers le succès, la jeune chanteuse a en featuring les artistes Kassoum Coulibaly dans le titre ‘’Toi et moi’’ et Greg le Burkimbila dans ‘’S’amuser’’.

Dans la discographie d’Awa Melone, Tama arrive après Plus d’amour, l’album qui l’a révélée au public. Mais avant de s’arroger le titre de chanteuse, Awa Bakayoko (à l’état civil) prend son temps pour se connaître artistiquement et décoder les rudiments du métier avant d’entamer une carrière solo. Comme elle le dit elle-même avec son nom de scène Melone, qui signifie en dioula « je me connais ». Dotée d’une voix suave, elle fait ses armes dans les chœurs, auprès de Tiken Jah Fakoly, Béta Simon, Fadal Dey du côté de la Côte d’Ivoire puisqu’elle est d’origine ivoirienne. Au Burkina Faso, pays où elle réside, elle consolide son expérience en chantant aux côtés du doyen Georges Ouédraogo (paix à son âme), Bil Aka Kora ou Solo Dja KabaKo. Nourrie par cette somme d’expériences acquises surtout dans le live, Awa Melone se lance dans le bain avec Plus d’amour, son tout-premier album enregistré au studio de Seydoni Burkina et publié en 2007.

Omar Abdel Kader

Top Visages

PARTAGER