Moundo Festival 2017 : L’escargot dans tous ses états !

585

L’un dans l’autre, « Moundo Festival » attend les annonceurs et partenaires…
Moundo Festival 2017 : L’escargot dans tous ses états !

La 5e édition du rendez-vous culinaire, culturel et touristique se tiendra les 5 et 6 août, après quelques années d’hibernation, à Yopougon.
Après quatre éditions qui ont connu des succès retentissants entre 2006 et 2010, le « Moundo Festival, foire aux escargots », est remise au goût du jour, pour les 5 et 6 août à la place Ficgayo de Yopougon. Un festival qui sonne comme le retour dans l’arène évènementielle de Georges Taï Benson (Gtb), célébrissime animateur et producteur audiovisuel ivoirien, doublé d’un show-maker d’anthologie.

Ainsi donc, les fins gourmets, les gourmands et autres friands de l’escargot, pourront grâce au savoir-faire reconnu des cordons bleus venues du pays akyé et qui avait fondé, entre autres, le succès du Festival lorsqu’il se tenait à Ahoué (sous-préfecture d’Alépé), pourront se régaler de succulents mets concoctés avec ce mollusque. Pour joindre l’utile à l’agréable, Georges T. Benson annonce que la place Ficgayo qui abritera le festival pendant le week-end de la fête nationale, sera transformé en un village authentique avec tout ce que cela comporte comme mobilier, breuvages, jeux, chants et danses et autres attraits rustiques.

Une occasion, pour le promoteur d’expliquer qu’en plus de l’art culinaire et culturel, un volet mettant l’accent sur le tourisme durable sera au menu de « Moundo Festival ». Avec à la clé, une exposition de produits d’ artisanat d’art à partir des coquilles d’escargot, un concours de beauté et d’esthétique avec des parures et autres accessoires, toujours avec ce même matériau insoupçonné.

La bave de la… Beauté ?
S’il est vrai que Gtb, en plus du peuple akyé, annonce que des Abbeys, qu’ils présentent, contrairement à l’imagerie populaire comme « les plus grands consommateurs d’escargots », seront de la partie. Ainsi que d’autres aires culturelles de la Côte d’Ivoire ainsi que de pays de la sous-région. Notamment le Ghana, le Togo, le Bénin et le Nigeria.

Mais, à maints égards, le nec plus ultra du Festival sera, à coup sûr, le volet scientifique, cosmétologique s’entend, avec la matière première que constitue la bave (salive) de l’escargot. Les propriétés de la bave d’escargot, en effet, attestent de nombreux chercheurs de par le monde, sont un véritable trésor de la nature ; l’escargot ayant la capacité de s’auto-guérir et de s’auto-régénérer grâce à sa sécrétion.

Un escargot qui casse sa coquille la reconstituera totalement en quelques jours. Au point que cette bave révolutionne le milieu des produits cosmétiques et soins pour la peau : ses composants naturels ont des propriétés régénérantes et réparatrices exceptionnelles pour les cellules de la peau humaine ; ce qui permet de traiter beaucoup d’imperfections de l’épiderme, de préserver les cellules de la peau et ainsi de retarder les effets du vieillissement cutané.

L’un dans l’autre, « Moundo Festival » attend les annonceurs et partenaires des producteurs de produits de grande consommation, notamment boissons et aliments, pour le volet culinaire, ainsi que ceux des produits de beauté, aux côtés des chercheurs de l’Anader et du Cnra, pour le volet cosmétique.

REMI COULIBALY

fratmat.info

PARTAGER