Littérature : Josué Guébo, grand prix national Bernard Dadié

271

Le prix Jeanne de Cavally pour la littérature enfantine est revenu à « La mésaventure de Tavly » de Michel Talon Laura.
Littérature : Josué Guébo, grand prix national Bernard Dadié

« Je suis heureux d’avoir été honoré, car ce prix porte le nom de l’illustre premier écrivain ivoirien Bernard Binlin Dadié », a déclaré l’écrivain-enseignant chercheur en Philosophie, Josué Guébo. Il venait de remporter le « Grand prix national Bernard Dadié ».

Ce prix lui a été décerné, le 24 mai 2017, à Abidjan-Treichville, au Palais de la culture, par le ministre de la Culture et de la Francophonie, Maurice Bandaman.

Selon le jury, l’ancien président de l’Association des écrivains de Côte d’Ivoire (Aeci) a été distingué pour « la qualité de son poème » intitulé « Aux chemins de Babo Naki ». Dans lequel, il exhorte à l’union et à la cohésion sociale. Il empoche ainsi une enveloppe d’un million de francs CFA en plus d’un trophée.

Avec son œuvre intitulé « American dreamer », l’écrivain Marina Niava a remporté le prix national du jeune écrivain 2017. Elle empoche une somme de 500.000 FCFA et un trophée.

Le prix 2017 du meilleur éditeur est revenu à « Africa reflet » avec l’ouvrage « L’autre versant » de Camara Nangala. Cette maison remporte un trophée plus une somme d’un million de FCFA. Il faut signaler que le prix Jeanne de Cavally pour la littérature enfantine est revenu à « La mésaventure de Tavly » de Michel Talon Laura.

CHEICKNA D. Salif
salifou.dabou@fratmat.info

fratmat.info

PARTAGER