Des armes auraient été distribuées à des volontaires pour combattre l’armée «loyaliste»

1316

Côte d’Ivoire: Bouaké, des armes auraient été distribuées à des volontaires pour combattre l’armée «loyaliste»

Le gouvernement a décidé depuis hier de mener des enquêtes et procéder à des fouilles sur toute l’étendue du territoire à la recherche de caches d’armes après la découverte d’une dans une résidence à Bouaké.

Selon des informations en notre possession, la tâche du Gouvernement pourrait apparaitre rude au regard des précautions prises après l’annonce d’assaut de l’état-major sur les positions des soldats mutins.

Ces derniers auraient entrepris la distribution de nombreuses armes auprès de volontaires disposés à leur prêter mains fortes pour combattre l’armée régulière, même si elle même composée d’ancien soldats de la rébellion.

Distribuées, auraient elles été récupérées après l’obtention, mardi soir, de gain de cause des mutins?

Difficile pour l’heure d’y répondre voire au cas échéant, de situer leurs lieux de concentration si tant est qu’elles eussent été récupérées et au regard de l’annonce du gouvernement, à la recherche de cache d’arme, tout pourrait de fait indiquer qu’elles auraient pu être gardées dans des endroits tenus secret.

En ce sens, la menace sécuritaire pourrait alors peser sur les habitants du pays potentiellement exposables au regard d’une possible forte circulation d’armes dans la capitale du Gbêkê où les zones de l’intérieur frappées par le mouvement de contestation militaire qui a acculé la classe politique dirigeante.

Alors que par ailleurs le pays a fait face lundi à une inquiétante sortie musclée de démobilisés Search démobilisés au corridor de la Gesco, non loin d’où plusieurs centaines stationnent depuis 2011 et qu’ils sont plus de six mille à Bouaké, si nos informations se confirmaient, viendrait l’interrogation de savoir si les armes évoquées serviraient aux braqueurs, aux coupeurs de route voire à d’éventuels déstabilisateurs.

Wassimagnon, Abidjan
Koaci

PARTAGER