Hissen Habré condamné à la prison à vie ! Avis aux dictateurs et aux criminels d’Afrique…

335

HISSEN HABRE CONDAMNE A LA PRISON A VIE !
AVIS AUX DICTATEURS ET AUX CRIMINELS D’AFRIQUE…

Statuant en dernier essor dans le procès intenté contre l’ex-Président Tchadien, le Dictateur et Sanguinaire HISSEN HABRE ; le Bourreau de plus de quarante mille (40.000) assassinés et de près de deux cents mille (200.000) victimes d’actes de tortures de toutes sortes ;
La Cour d’appel du Tribunal spécial de Dakar a rendu son verdict le jeudi 27 Avril 2017 : M. HISSEN HABRE est définitivement condamné à passer le restant de sa vie en prison !
La FIDHOP (la Fondation Ivoirienne pour l’observation et la surveillance des Droits de l’Homme et de la vie Politique), réitère sa compassion et ses félicitations à toutes les familles des victimes de ce dictateur ; et salue cet acte historique de la Justice africaine, sous l’égide de l’UNION AFRICAINE.
La FIDHOP considère surtout que ce verdict final est un message fort envoyé à tous les dirigeants africains actuels, notamment les Dictateurs ou les complices des criminels.
Ainsi, à l’image du Burkina Faso, où le dictateur d’hier BLAISE COMPAORE est pourchassé par l a justice de son pays d’origine, pour les crimes contre M. Thomas SANKARA et ses partisans ;
En Côte d’Ivoire, les criminels (présumés) et les tortionnaires des « pro-Gbagbo » au pouvoir actuellement auront à répondre de leurs crimes et actes ; tôt ou tard :
– Le massacre des Gendarmes et leurs familles en 2002 à Bouaké ;
– Les danseuses d’adjanou de Sakassou exécutées en 2002 ;
– Les massacres de Duekoué révélés par la Croix Rouge en 2011 ;
– Les villageois d’Anokoua-Kouté exécutés en 2011 ;
– Les réfugiés du camp de Nahibly assassinés en juillet 2012 ;
– Les prisonniers politiques torturés par le régime-Ouattara ;
– Les victimes du gel de leurs comptes bancaires et avoirs ;
– Les exilés de la crise de 2010-2011 ; etc.

A BON ENTENDEUR…

Fait à Bruxelles, Belgique le 29 Avril 2017

Dr BOGA S. GERVAIS
Président-Fondateur de la FIDHOP

PARTAGER