Rites : Un festival pour valoriser le Fokué en pays Akyé et Gwa

1050

Le ministre des infrastructures économiques, Patrick Achi, parrain de la cérémonie, a encouragé pour sa part, les initiateurs parce que, a-t-il poursuivi, c’est une occasion d’initier les jeunes à la vie communautaire.

Rites : Un festival pour valoriser le Fokué en pays Akyé et Gwa

A l’initiative du conseil départemental des rois et chefs traditionnels du département d’Alépé, Grand-Alépé, berceau des Akyé-Lepins, village situé à 10 km d’Alépé a abrité le 26 novembre, à la place publique, la 1ère édition du festival du Fokué qui a regroupé les villages de Grand-Alépé, Memni, Ahoutoué( Akyé) et Domolon( Gwa).

Hobi Gossan Aké, chef de Grand-Alépé, président du dit conseil et du comité d’organisation, expliquera que le Fokué appelé fête de génération, est un élément commun au peuple de la région de La Mé qu’il partage d’ailleurs avec d’autres peuples du pays.

« Au delà de son caractère sacré, il a acquis aujourd’hui un statut culturel, un trésor inestimable que nous devons valoriser, promouvoir et vendre au monde entier afin d’en faire un bien complémentaire pour le tourisme culturel ivoirien », a-t-il argumenté. Avant de préciser que l’objectif de ce festival, est d’aider à une meilleure connaissance du Fokué en vue de sa pérennisation. Adou Alexis, le représentant du ministre de la culture et de la francophonie, Maurice Bandama, a salué cette initiative qui, selon lui, participe à l’émergence de la culture ivoirienne.

Il dira que son ministère entend faire de ce festival, le premier du genre dans le département, un évènement national voire mondial. Le ministre des infrastructures économiques, Patrick Achi, parrain de la cérémonie, a encouragé pour sa part, les initiateurs parce que, a-t-il poursuivi, c’est une occasion d’initier les jeunes à la vie communautaire. Il a souhaité que les danses Fokué des autres départements de la région de La Mé (Yakassé-Attobrou, Adzopé, Akoupé) participent aux prochaines éditions et que ce festival soit inscrit au marché des arts et spectacles africains(Masa).

Les festivaliers des localités sus citées, ont, à travers une parade appréciée du nombreux public, fait découvrir les symboles et les pas de danse du Fokué.

Boni Amlaman
Fratmat

PARTAGER