Côte d’Ivoire : l’appel de Bro Grébé aux ivoiriens et au gouvernement

2371

[ Publié sur Ivorian.Net il y a

Dans le cadre du nouvel an, Geneviève YOBOU BRO-GRÉBÉ , la présidente du Mouvement Citoyen pour une Nouvelle Côte d’Ivoire (MCNCI) a, au nom de la structure dont elle a la charge, transmis un communiqué à travers lequel elle appelle à la paix.

Chers Frères et Sœurs, Ivoiriens, Ivoiriennes,
Au moment où une année s’achève pour laisser place à une autre, le Mouvement Citoyen pour une Nouvelle Côte d’Ivoire (MCNCI), par ma voix, veut saluer le peuple de Côte d’Ivoire et le féliciter pour la grande capacité de résilience dont il a fait montre.

En effet, l’année 2018 a été encore éprouvante pour les ivoiriens qui vivent toujours une situation délétère caractérisée par une fracture sociale grandissante. Aucune composante de la société ivoirienne n’est épargnée, tant la division est exacerbée à tous les niveaux : Associations, Famille, Partis Politiques, Régions, Religions, Syndicats, Villages, etc. Les dernières élections municipales et régionales avec leur cortège de maux, nous ont permis de jauger la gravité de la situation.

En outre, l’atmosphère demeure morose avec le manque de dialogue politique, et la passe d’armes entre les partis politiques qui trouble la quiétude des populations ivoiriennes.

C’est dans ce contexte qu’est né le MCNCI qui s’est assigné la mission de contribuer à la recherche d’une Paix durable en Côte d’Ivoire et de promouvoir l’avènement d’un Citoyen Nouveau.

Il s’agit pour nous, d’apaiser les cœurs meurtris des ivoiriens et les exhorter au pardon et au changement de mentalité. Le PARDON que nous prônons ne fait pas abstraction de la Vérité, de la Repentance, de la Réconciliation ni de la Réparation. Nelson MANDELA disait à juste titre : ALORS QUE JE ME TIENS DEVANT LA PORTE DE MA LIBERTÉ , JE ME RENDS COMPTE QUE SI JE NE LAISSE PAS MA DOULEUR ICI, MA COLÈRE ET MON AMERTUME DERRIÈRE MOI, JE SERAI TOUJOURS EN PRISON.

Oui ! le pardon est une force qui libère. Oui ! le pardon est une force qui ouvre les portes de la vie.

Pour 2019, année charnière, veille d’élections générales dans notre pays, nous voudrions préparer les cœurs au Pardon afin de sortir de la prison de l’arrogance, de la haine, de l’orgueil, du mépris de l’autre, de la suffisance, de la violence et surtout de l’esprit de vengeance.

Pour ce faire, nous en appelons :

– Aux populations, afin qu’elles fassent preuve de maturité et adhèrent à notre désir de changement de mentalités ;

– Aux Acteurs politiques, afin qu’ils agissent avec pondération et responsabilité ;

– Au gouvernement, afin qu’il crée les conditions d’une cohésion sociale en libérant les militaires et tous ceux qui sont encore incarcérés suite à la crise post-électorale de 2010, puis en facilitant le retour sécurisé de nos frères et soeurs qui sont encore en exil.

Nous rêvons d’une Côte d’Ivoire réconciliée avec elle-même ;

Nous rêvons d’une Côte d’Ivoire de brassage des populations, où il fait bon vivre ;

Nous rêvons d’un dialogue inclusif où les fils et les filles de la Côte d’Ivoire se parlent à cœur ouvert, en gardant à l’esprit d’œuvrer pour l’intérêt de la Nation ;

OSONS LE DEBAT NATIONAL !

C’est dans cette lueur d’espoir, que nous souhaitons une Bonne, Heureuse et Sainte Année 2019, avec nos vœux les meilleurs à toutes les ivoiriennes et à tous les ivoiriens.

PEACE AND LOVE!

Pour le MCNCI

La Présidente

Geneviève YOBOU BRO-GREBE
L’Intelligent d’Abidjan

PARTAGER