FEMUA 12: La Première Dame de Côte d’Ivoire, Mme Dominique Ouattara, marraine de la 12ème édition

992

La 12ème édition du Festival des musiques urbaines d’Anoumabo (Femua) qui se déroulera en avril 2019 aura pour marraine, la Première Dame de Côte d’Ivoire, Mme Dominique Ouattara.
Selon le communiqué de la cellule de communication de Gaou Production, les membres du Groupe Magic System, initiateur de ce festival devenu en quelques années un des rendez-vous incontournables de la musique du continent, ont appris la nouvelle à la résidence présidentielle à Abidjan où ils étaient reçus par l’épouse du chef de l’Etat ivoirien, le mardi 27 novembre dernier.

La présidente fondatrice de Children of Africa, Mme Dominique Ouattara, s’est dite « très honorée du choix porté sur sa personne. »

Naturellement prenant la parole, Traoré Salif dit A’Salfo, leader du quatuor musical Ivoirien et Commissaire général de ce festival, a justifié « les raisons qui ont motivé ce choix » avant de présenter à la nouvelle marraine « les grandes articulations du Femua 12 ».

Ce communiqué précise que « Mme Dominique Ouattara dont le parrainage donnera un cachet particulier à cette 12ème édition, a toujours soutenu les actions sociales et caritatives initiées par les quatre magiciens de la musique africaine. »

En effet, le groupe Magic System doit sa célébrité planétaire non seulement à son talent mais aussi à son engagement citoyen pour la cause des plus démunis. Le quator a à son actif « la réhabilitation et l’équipement d’hôpitaux, d’orphelinats, de pouponnières, des dons aux réfugiés ainsi que la construction de plusieurs établissements scolaires offerts à l’Etat de Côte d’Ivoire. »

Au vu de leurs nombreuses réalisations sociales et humanitaires, Salif Traoré et ses trois autres amis – Manadja, Goudé et Tino – sont considérés à la fois comme des mécènes et des acteurs du développement de leur pays. Leur exemple devrait servir de modèle aux Ivoiriens et aux Africains. Indiscutablement, il n’est donc pas exagéré de dire que ce « festival se positionne comme le plus grand événement culturel et social de la Côte d’Ivoire et de la sous-région. »

Rappelons que l’édition précédente du festival (Femua 11) avait été parrainé par le Premier ministre ivoirien, M. Amadou Gon Coulibaly.

Source : Cellule communication Gaou Production

Eventnewstv

PARTAGER