Deux plaintes déposées à l’encontre de Pat Sako après ses graves accusations contre le ministre Bandama et le Burida

2066

Côte d’Ivoire: Deux plaintes déposées à l’encontre de Pat Sako après ses graves accusations contre le ministre Bandama et le Burida

Vendredi 17 Août 2018 – Dans un post en juillet dernier, l’artiste ivoirien, Hugues Patrick Ossohou dit Pat Saco, accusait le Bureau Ivoirien des Droits d’Auteurs (BURIDA) d’octroyer la somme de 15 millions de FCFA par an à l’écrivain, Maurice Bandaman, par ailleurs ministre de la culture et de la Francophonie.

« LE MINISTRE BANDAMA MAURICE (ECRIVAIN) ET BIEN D’AUTRE AVANT LUI, TOUCHENT EN MOYENNE 15.OOO.OOOFCFA PAR REPARTITION. SOIT PRES DE 60 MILLIONS PAR ANS ET 240. 000.000 FCA DURANT LE MANDAT DE 4 ANS DE SON PCA K’IL AURA CHOISI; DE MANIERE OFFICIELLE. ALLEZ-VOUS IMAGINER CE QUI SE PASSE DE MANIÈRE OFFICIEUSE SURTOUT QUE LES REPARTITIONS DE DROITS GENERAUX SE FONT SANS AUCUN CRITERES. PENDANT CE TEMPS LE CREATEUR DE CET ARGENT SE MEURT», avait écrit Pat Saco Search Pat Saco .

Nous apprenons ce vendredi auprès du lead vocal du groupe Zouglou Espoir 2000, que la Directrice générale du Burida, Mme Viera Search Viera Irène, l’assigné devant le tribunal correctionnel.

Une plainte a été déposée égaiement contre le chanteur auprès de la gendarmerie section recherche, par le ministre Maurice Bandama.

« EN LIEU ET PLACE DES CHIFFRES ET DES PREUVES, J’AI ASSISTÉ A UNE DÉMONSTRATION DE DÉCRETS ET DES INJURES. J’AVOUE QUE JE SUIS DÉÇU. JE FERAI CETTE PRISON D’ABORD POUR LE PLAISIR DU COUPLE PRÉSIDENTIEL DU BURIDA (VIERA ET BANDAMA) ET S’IL LE FAUT POUR LIBÉRER LES ARTISTES IVOIRIENS. MERCI A TOUS POUR VOTRE SOUTIEN, QUE LA VÉRITÉ TRIOMPHE ET QUE DIEU VOUS BÉNISSE », a indiqué Pat Sako via un post.

Affaire à suivre…

Donatien Kautcha, Abidjan
koaci

PARTAGER