3ème mandat: Gradh-Afrique condamne et appelle à un sursaut national!

1588

TROISIEME MANDAT DE OUATTARA EN CÔTE D’IVOIRE ?
GRADDH-AFRIQUE CONDAMNE ET APPELLE A UN SURSAUT NATIONAL !
COMMUNIQUE :
Dans un entretien paru récemment dans le journal « Jeune Afrique », le Chef de l’Etat ivoirien Alassane OUATTARA a affirmé qu’au regard de la nouvelle Constitution, qui fut boycottée par la majorité du peuple ivoirien et qu’il promulgua en Novembre 2016, il pourrait briguer un troisième mandat présidentiel en 2020 et même un quatrième en 2025, s’il le souhaitait.
Pour GRADDH-AFRIQUE, le Groupe de Réflexion et d’Actions pour la Démocratie et les Droits de l’Homme en Afrique, cette déclaration de M. Alassane OUATTARA est une atteinte grave au principe de la Démocratie !
En effet, même s’il est vrai que la Démocratie est garantie et protégée par la Loi fondamentale du pays ; il faut souligner que la Démocratie regorge un ensemble de valeurs, de liberté, de justice, d’égalité, de transparence ou d’honnêteté…, qui la hisse au-dessus de toute Constitution de tous pays. En cela, LA LIMITATION DES MANDATS s’érige en un principe cardinal de la Démocratie.
OR, en osant prétendre à un troisième, et même à un quatrième mandat, M. OUATTARA avoue et confirme face aux Ivoiriens et à la Communauté internationale, qu’il a fait modifier la Constitution ivoirienne pour se maintenir au pourvoir.
Dès lors, GRADDH-AFRIQUE conclut que M. Alassane OUATTARA a trahi le Peuple de Côte d’Ivoire, en rusant avec la loi fondamentale en vue de se maintenir au pouvoir ! Il n’en mérite plus la confiance !
En conséquence, GRADDH-AFRIQUE CONDAMNE CE COUP D’ETAT CONSTITUTIONNEL ET APPELLE A UN SURSAUT NATIONAL !
GRADDH-AFRIQUE appelle toute la classe politique ivoirienne, de Gauche comme de Droite ; tous les Mouvements et Associations de la Société civile ivoirienne ; tous les Syndicats d’Enseignants, d’Elèves et d’Etudiants, de Transporteurs ; les Fonctionnaires ou les Travailleurs du secteur privé ; les sans-emplois, etc. ;
Toutes celles et tous ceux qui, depuis l’avènement du régime-Ouattara au pouvoir en Côte d’Ivoire, ont souffert et souffrent des injustices, des abus et de la pauvreté que sème ce régime dans le pays, tels que les déguerpissements barbares, sans préavis ni assistance…
GRADDH-AFRIQUE appelle tous à SE MOBILISER, pour faire barrage à ce énième Coup de Force de M. Alassane OUATTARA et son régime ; car une crise plus grave que celle de 2010 s’annonce !
Depuis 1990, M. OUATTARA, en lui seul, cristallise et paralyse toute la vie sociopolitique en Côte d’Ivoire : TROP C’EST TROP !
BIENTOT, DES ACTIONS FORTES ET DE MASSES SERONT LANCEES A TRAVERS TOUTE LA COTE D’IVOIRE : IL EN VA DE LA SURVIE DE NOTRE NATION !

Fait à Paris, le 5 Juin 2018
Pour GRADDH-AFRIQUE
Le Président

Dr BOGA Sako Gervais

PARTAGER