Charles Gnahoré après le dépôt de sa candidature au siège du Rdr: Nous pensons avoir les armes nécessaires

1480

Municipales 2018 – Charles Gnahoré après le dépôt de sa candidature au siège du Rdr : « Nous pensons avoir les armes nécessaires pour être soutenu par notre formation politique »

Charles Gnahoré député de Bouaké par ailleurs Président du mouvement Force 2015 a fait acte de candidature pour le compte de son parti le Rdr, le mercredi 30 mai 2018, au siège du parti à la case à Abidjan-Cocody Rue Lepic.
Après avoir déposé son dossier de candidature, Charles Gnahoré était face à la presse pour donner les raisons qui l’on motivé a porté son choix sur la localité de N’douci récemment érigée en commune. « Je viens de faire acte de candidature pour la commune de N’douci située dans le département de Tiassalé dans la région de l’Agneby Tiassa. Cela est suscité par une envie pour nous, de contribuer au développement de cette commune. Pour nous, il faut un socle, une base solide afin de lancer un développement harmonieux durable dans le temps. C’est pour cela que nous nous sentons capable avec notre petite expérience politique, avec nos carnets d’adresses, avec l’apport d’amis, de connaissances mais surtout la contribution des populations, des communautés, des opérateurs économiques, de diriger cette commune qui a besoin de connaitre un véritable essor » a déclaré Charles Gnahoré. Il entend surtout continuer les actions du Chef de l’État Alassane Ouattara sur le terrain. « Il s’agit que nous formions un, autour du Président de la République. Nous sommes à la tête d’un mouvement qui a à son sein 77 coordinations sur toute l’étendue du territoire. Pour dire que nous sommes actifs sur le terrain. Nous voulons être à l’image du Président ». Il a par la suite indiqué que cette élection est une compétition mais que lui et son équipe ont l’onction du parti. « Au vu de cette expérience politique, nous pensons avoir les armes nécessaires pour être soutenu par notre formation politique » a-t-il dit.

TAB avec GK

L’Intelligent d’Abidjan

PARTAGER