Tina Glamour, mère de DJ Arafat : « Je lui ai toujours dit de penser d’abord à sa famille avant ses amis »

3947

Le feuilleton sur la condamnation « par contumace » de DJ Arafat continue. Tina Glamour la mère de l’artiste rentre en scène. Tout en soutenant son fils dans l’épreuve, elle reste amère face à son attitude publique et à ses rapports avec sa famille. Tina Glamour DJ Arafat condamnation.

Suite à la Condamnation, le vendredi 25 mai 2018, à douze mois de prison ferme et 30 millions FCFA d’amende à payer, dans l’affaire « coups et blessures volontaires, atteinte à la dignité » de Régis Marc Naï, son jeune danseur (filmé nu, en train d’être humilié), Tina Glamour s’est confiée au magazine Allô Police. Condamnation Arafat DJ.

» JE SUIS SURPRISE PAR UNE TELLE DÉCISION. JE SUIS CHOQUÉE’ ».

‘’ Je suis surprise par une telle décision. Je suis choquée’’. Voici les premiers mots de désolation et de tristesse d’une mère qui voit son fils dans les problèmes. Elle se dit impuissante face à la décision de la justice ‘’ je ne peux rien faire’’ a-t-elle lâché. Elle reconnait tout de même que la vidéo qui montre son fils en train de battre son danseur le condamne.

A lire aussi : DJ Arafat parle encore : « Jamais je n’ai reçu un soit-transmis du procureur, je ferai appel »

Elle reconnait que la star du coupé-décalé n’était pas le seul dans la maison ce jour-là, du moment où il se faisait filmer pendant les faits. « Ce dernier qui filmait sa scène n’a pas pu donner des conseils à mon fils et lui dire qu’il se comportait mal ? », s’interroge-t-elle.

Tina Glamour DJ Arafat condamnation et affaire de famille
Tina Glamour se dit surprise qu’un jeune homme (Régis Marc Nahi) vive chez son fils durant huit ans. « Je lui ai toujours dit de penser d’abord à sa famille avant de penser à ses amis », a-t-elle lâché, avant d’ajouter: ‘’ il n’a jamais pensé à nous, à moi et à ses sœurs’’.

Elle poursuit pour dire que seuls ses amis comptent pour son fils. Pour elle, ce sont eux (ses amis NDLR) qui lui donnent des mauvais conseils. ‘’ C’est toi Yôrôbô tu es le plus fort. On ne peut rien contre toi dans ce pays’’ disent les camarades de son fils selon Tina Glamour. ‘’ Est-ce que ce sont ces derniers qui iront en prison à sa place’’ s’interroge-t-elle. La mère dit qu’elle pleure son fils et elle ne veut pas qu’il aille en prison. Elle demande pardon à la justice d’être clémente afin d’éviter de prison à son fils.

Salifou Ouattara
ivoiresoir.net

PARTAGER