Côte d’Ivoire: Crise post-électorale, une dizaine d’ONG interpellent Ouattara

1072

Dix organisations Non Gouvernementales (ONG) nationales et internationales de défense des droits humains, annoncent avoir adressé une lettre au chef de l’Etat, Alassane Ouattara.

Elles lui demandent dans leur courrier, de faire davantage pour honorer sa promesse de rendre justice pour les victimes de la crise postélectorale qui a secoué son pays en 2010 et 2011.

Les organisations ont mis en garde qu’une amnistie serait contraire aux promesses répétées du Président Alassane Ouattara Search Ouattara aux victimes et violerait les nombreux instruments juridiques internationaux qui protègent le droit des victimes à la justice, notamment la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples.

Elles ont donc exhorté le Président Alassane Ouattara Search Ouattara à apporter aux juges ivoiriens le soutien dont ils ont besoin pour mener à bien leurs enquêtes.

« 7 ans après les graves crimes commis en Côte d’Ivoire, les victimes ont besoin de justice. A mi-parcours de son second mandat, le président Alassane Ouattara Search Ouattara doit tenir ses engagements répétés d’une justice équitable, condition d’une paix durable en Côte d’Ivoire », a indiqué Me Drissa Traoré, vice-président de la FIDH.

Donatien Kautcha, Abidjan
Koaci

PARTAGER