Roger Banchi prévient Ouattara : « la révolte gronde… et le peuple va suivre »

2625

L’ex-rebelle Roger Banchi prévient Ouattara : « la révolte gronde… et le peuple va suivre »

Roger Banchi, membre de l’ex-rébellion se montre très amer vis-à-vis de Ouattara. Dans un poste fait ce jeudi 3 mai 2018 sur son compte twitter où il est particulièrement actif, Roger Banchi qui vit hors de la Côte d’Ivoire, attaque Ouattara pour la troisième fois en deux ans. « Prado (président Alassane Ouattara, ndlr) ! Dis à tes gens d’arrêter la brutalité et l’intimidation …la révolte gronde chez les hommes politiques, et le Peuple va suivre », prévient Banchi qui dans la même veine assène de sévères critiques les les conseillers de Ouattara. Roger les accuse d’être de mauvais conseillers de leur patron. «! Le Prado est terriblement mal conseillé politiquement! Ses Conseillers politiques devraient faire l’aveu de cette Bérézina plus qu’indigne », martèle t-il sur Twitter et d’ajouter : « Le Rdr est en train de vouloir inverser par la brutalité, l’horloge du temps politique Ivoirien, en lieu et place d’en améliorer la mécanique ». L’ex-rebelle s’offusque du fait qu’il existe selon lui, une ligne politique au Rdr qui n’adhère pas au principe de l’alternance. « Ce que le Rdr ne comprend pas: Il mène un combat perdu d’avance contre 50 ans d’Histoire de la Côte d’Ivoire et non pas contre une opposition », fait savoir Roger Banchi dans ses écrits. Roger Banchi n’est pas à sa première attaque ciblée contre Ouattara. Le 10 Juin 2017, dans un poste tweet, il avait volé dans les plumes de Ouattara. « Ado, ce que tu n’as pas fait en 6 années de pouvoir, tu le fais quand? », s’interrogeai-t-il.

Voilà ce que dit de Ouattara

« Oui…malgré l’amer sentiment d’avoir eu 1 jeunesse vampirisée par Alassane Ouattara, il ne faut pas regretter de lui avoir prêté allégeance.

Le Goumin goumin est la version Ivoirienne, avec ce qu’elle contient de notre humour légendaire du dépit amoureux. Ado Dieu va te punu !!!

Tout ce que Dieu Fait est Bon! Même tomber jeune dans le filet d’1 cynique,d’1 Oiseleur, fait partie du plan Divin. Grâce LUI soit rendue !

Ado m’a dérobé 1 belle part de mes idéaux les plus candides…ceux qui nourrissaient mes rêves d’un avenir fraternel et souriant en CI225.

Les parents divisés, les familles divisées, les Amis divisés…comment 1 homme peut-il engendrer autant de tristesse et de division ? Pourquoi?

Voilà 6 Années que nous supplions cet homme, de nous laisser nous réconcilier à l’Ivoirienne, dans la joie et l’insouciance. Il ne veut pas.

Ado, ce que tu n’as pas fait en 6 années de pouvoir, tu le fais quand? Tu nous libères quand? Ou bien sommes-nous enterrés en sacrifice?

Nous sommes Africains et 1 peu superstitieux je refusais d’écouter ces balivernes qui m’affirmaient que tu nous a donné en sacrifice.

Voilà 17 ans que je t’ai prêté allégeance! Depuis, on dirait courant s’est coupé dans ma vie. Rien de Bon, si c’est pas palabre! Tu m’as zamou?

Ado, faut sciencer…ton affaire-là n’est pas clair. Ça c’est quelle vie lugubre ça17 ans de palabre qui finit pas…faut Mais, comme je le disais avant, il ne faut pas regretter …tout ce que Dieu Fait est Bon. L’avenir nous dira pourquoi nous avons dû vivre ça.

Souvent dans mon goumin, je regarde les photos des belles infrastructures. ça me console 1 peu je me dis: tout n’a pas été vain…ahhh goumin!

Ado, tu engendres trop de mal être dans la société Ivoirienne, et trop peu de bien être pour compenser…tu n’arranges plus la majorité.

De toutes les façons, Ado est en train de rendre le pouvoir doucement, doucement avec armes et bagages, aux Ivoiritaires de l’ex Parti Unique.

Quand il aura achevé de leur rendre leur pouvoir, pour lequel il a sacrifié nos jeunesses…tout sera accompli. Nous comprendrons enfin tout.

Quand mes parents Ivoiritaires me disaient de ne pas suivre le monsieur là…je les détestais. Voila ça…ils se sont réconciliés sur mon dos.

Les gens m’avaient prévenu. L’Africain est animiste. Quand ils se réconcilient , c’est toujours en sacrifiant quelque chose…poulet, mouton.

Seigneur Dieu Tout Puissant , Accorde nous par Miséricorde, la Réconciliation Nationale en CI225 avec toussans sacrifice autre que la Prière! ».

Bien avant cette attaque, en 2016, Banchi était sorti de sa réserve pour dénoncer selon lui les mensonges de Ouattara. « Vous mangez seuls et vous étranglez les autres ». « Le peuple veut du concret et non des mensonges », a-t-il critiqué Ouattara et ses hommes proches en ces termes, dans un poste tweet le 25 juillet 2016.

Marcel Dezogno
Le Temps

PARTAGER