Soro / réconciliation: ils n’ont qu’à aller prendre la place de ceux qui sont en prison»

2877

Côte d’Ivoire: Soro depuis Fresco, «Ceux qui ne veulent pas de la réconciliation, ils n’ont qu’à aller prendre la place de ceux qui sont en prison»

En visite privée à Fresco mercredi, Guillaume Soro est revenu sur la question de la réconciliation nationale dont-il est devenu un apôtre depuis sa réélection à la tête de l’Assemblée Nationale.

Devant les parents de son ami, l’ex ministre Alain Lobognon, l’ancien premier ministre n’est pas allé du dos de la cuillère pour tancer ceux qui ne veulent pas de la réconciliation réconciliation dans le pays.

« Je veux que les Ivoiriens soient réconciliés et que tous ceux qui sont en prison retrouvent leurs familles et qu’on se mette ensemble, victimes et bourreaux pour travailler pour le développement de la Côte d’Ivoire. C’est la seule bataille qu’il faut qu’on gagne », a déclaré celui qui, avec d’autres, a fait récemment l’objet d’une campagne d’espionnage par le pouvoir (affaire des drones révélée par KOACI, ndlr), avant de poursuivre:

« Moi, j’ai fait la prison et je sais ce que c’est que la prison. Moi qui suis arrêté devant vous-là, j’ai fait beaucoup de prisons ici : j’ai fait la Maca, j’ai fait la DST, j’ai fait l’école de Police ; j’ai fait la préfecture de police, j’ai fait la Sûreté. Il y a prison dans tous ces endroits-là, même au palais de justice. Quand on est dans ces endroits, on a envie de sortir. Ceux qui disent qu’on ne veut pas Réconciliation, quand tu es en prison, ça t’énerve et tu dis dans ton cœur : ‘’ils n’ont qu’à se taire là-bas ils vont nous libérer ici’’ . Ou-bien, mais ceux qui ne veulent pas de la réconciliation, ils n’ont qu’à aller prendre la place de ceux qui sont en prison. ‘’Si tu ne veux pas réconciliation, propose aux autorités de prendre la place d’un prisonnier. »

Donatien Kautcha, Abidjan

Koaci

PARTAGER