Ce que Bamba Moriféré a expliqué à Gbagbo ce lundi pour faire échec à Ouattara

4662

Côte d’Ivoire: Ce que Bamba Moriféré a expliqué à Gbagbo ce lundi pour faire échec à Ouattara

Laurent Gbagbo détenu depuis sept ans (07) à la Cour Pénale Internationale (CPI) demeure toujours un acteur incontournable de la vie politique ivoirienne.

Des partisans aux adversaires, nombreux sont ceux qui lui ont rendu visite dans sa cellule de Scheveningen à la Haye.

Bamba Moriféré un de ses anciens compagnons des années 90 avant qu’ils ne se brouillent, lui a rendu visite ce lundi, comme indiqué par le visiteur dans un communiqué transmis à KOACI.

Selon l’ancien ministre de la santé sous Robert Gueï, cette rencontre a été placée sous le signe des retrouvailles puisque amis et camarades de lutte pour l’instauration de la démocratie en Côte d’Ivoire.

Le professeur Bamba Moriféré, président de la coalition « Debout, Sauvons la Côte d’Ivoire », dans son combat pour la restauration pour la démocratie et de l’Etat de droit en Côte d’Ivoire, dit avoir expliqué à son ancien compagnon de lutte, l’ex président Laurent GBAGBO, « l’impérieuse nécessité d’unir dans un front commun aussi large que possible, toutes les forces démocratiques, républicaines et patriotiques de notre pays, pour faire échec à la tentative de M. Alassane Ouattara de confisquer le pouvoir, pour se maintenir à la tête de la Côte d’Ivoire, dans l’optique d’une présidence à vie, par des moyens non démocratiques. » comme relevé.

Il explique également que la coalition « Debout Sauvons la Côte d’Ivoire » qu’il dirige « reste convaincue que la situation spécifique du président Laurent GBAGBO trouvera une solution juste et équitable dans le cadre globale de la réconciliation nationale en Côte d’Ivoire. »

Pour rappel, depuis son retour sur la scène politique après un long silence, le professeur Bamba Moriféré a déjà échangé avec le président du PDCI, Henri Konan Bédié et l’ancien ancien président du conseil constitutionnel, Francis Vangah Wodié.

Donatien Kautcha, Abidjan
Koaci

PARTAGER