95% des Ivoiriens qui avaient quitté le pays pendant la crise sont de retour (Ouattara)

2234

95% des Ivoiriens qui avaient quitté le pays pendant la crise sont de retour et ont retrouvé leurs familles et leurs maisons, a indiqué le président ivoirien Alassane Ouattara lors d’un message diffusé vendredi sur les antennes de la télévision nationale.

M. Ouattara s’est dit satisfait des avancées constatées ces dernières années au niveau de la réconciliation nationale.

Il a noté que des efforts importants ont été faits en matière de cohésion sociale et que ces efforts seront poursuivis.

Le président de Côte d’Ivoire a relevé que les Ivoiriens, quelles que soient leurs ethnies, leurs religions ou leurs régions, vivent ensemble, en parfaite symbiose et en paix.

« Nous avons fait de nombreux progrès dans les domaines de la sécurité, de la stabilité, de la réconciliation et du développement. Notre pays a renoué avec les indices de sécurité positifs qui lui valent d’être, auprès des Nations Unies, un modèle de succès en matière de transition politique et de transformation post-crise », a-t-il souligné.

« La Côte d’Ivoire est devenue un pays attractif, fréquenté chaque jour par plus de touristes, d’investisseurs et d’entreprises », a ajouté Alassane Ouattara, notant qu’au plan politique, les partis mènent librement leurs activités et participent de plus en plus aux consultations électorales.

M. Ouattara a également fait état de nombreuses infrastructures réalisées en quelques années, d’importants projets actuellement en cours d’exécution dans divers domaines, ainsi que des réformes initiées au plan social.

Au plus fort de la crise post-électorale qui a déchiré la Côte d’Ivoire en 2011, nombre d’Ivoiriens avaient pris le chemin de l’exil.

A maintes occasions, le président Ouattara a appelé ses compatriotes exilés dans les autres pays à rentrer pour prendre leur part dans le processus de reconstruction et de relance économique du pays. Suite à ces appels, nombre d’exilés ivoiriens majoritairement proches de l’ex-président Laurent Gbagbo, sont retournés en Côte d’Ivoire.

Selon des statistiques des organisations humanitaires, environ 300.000 Ivoiriens avaient quitté le pays au début de la crise pour se réfugier dans des pays limitrophes.

Xinhua

PARTAGER