Côte d’Ivoire: Les abonnés mobiles non identifiés ne pourront plus émettre d’appels après le 31 mars

962

Le porte-parole du gouvernement ivoirien Bruno Koné, a indiqué, mercredi à Abidjan qu' »après le 31 mars, les abonnés des téléphonies mobiles ne pourront que recevoir des appels mais ne peuvent pas en émettre », après un Conseil des ministres.
« A partir du 31 mars, les abonnés non identifiés ne pourront que recevoir des appels mais ne peuvent pas en émettre », a affirmé M. Koné, ajoutant qu' »ils auront deux mois pour régulariser leurs situations ».
Dans le cadre de la lutte contre le terrorisme national, régional et international, mais également contre la cybercriminalité, le gouvernement ivoirien a initié, par un décret pris en mars 2017, une phase d’identification des abonnés.
Bruno Koné, a précisé que « le ministère de la Communication n’a pas l’autorisation du gouvernement pour prolonger la date du 31 mars pour les abonnés qui ne sont pas encore identifiés ».
La deuxième phase d’identification qui a débuté en septembre, intervient après celle de 2012 qui avait pour « objectif immédiat de mettre fin à l’anonymat » des usagers des services télécommunications et des utilisateurs de cybercafés.
Alerte info/Connectionivoirienne.net

PARTAGER