Yamoussoukro: Le calme de retour après les échauffourées entre douaniers et policiers

1061

Le calme est de retour au commissariat du 2ème arrondissement ; a constaté sur place Fratmat.info dans la matinée ce dimanche 28 janvier. Les cinq douaniers dont un officier interpellés et auditionnés ne se trouvent plus dans les locaux dudit commissariat. Personne n’a pu nous répondre s’ils ont été relaxés ou déférés.
Rappelons qu’une escarmouche est survenue entre un renfort de douaniers venus de Bouaké et les policiers du commissariat du 2ème arrondissement dans la nuit du samedi 27 janvier. Selon des sources policières, la brigade anti-racket a surpris le vendredi 25 janvier des douaniers postés sur l’axe Yamoussoukro- Sinfra. A la vue de la patrouille, les douaniers prennent le large en abandonnant leur voiture sur place. Celle-ci sera remorquée jusqu’au commissariat où elle a été mise sous scellée.
Alors que personne ne s’y attendait, un renfort de douaniers arrive de Bouaké, dans la nuit du samedi 27 janvier, aux environs de 22 heures. Ceux-ci à l’aide de leurs armes, assiègent le commissariat en tirant des coups de feu. Devenu maîtres des lieux, ils emportent de force la voiture mise sous scellée.
Appelé à la rescousse, un détachement de la police criminelle intervient avec promptitude. Celle-ci prend en chasse les douaniers, dont certains étaient à bord d’une voiture BMW, immatriculée 747 HV 01. La course-poursuite s’achève à la hauteur de la grande mosquée, où le commando de douaniers est pris en sandwich. Au nombre de cinq, ils ont été ramenés manu-militari au commissariat du 2ème arrondissement pour y être entendus.
Tirs à Yamoussoukro: On a frôlé l’affrontement entre policiers et douaniers
Les tirs en provenance de Yamoussoukro au cours de cette nuit du 27 janvier au petit matin du 28 janvier 2018 autour du commissariat du 2ème arrondissement de Yamoussoukro était le fait d’un groupe de douaniers, selon des témoins joints par téléphone.Après l’interpellation de douaniers à bord d’un véhicule par la brigade anti-racket, selon notre source, un renfort des « soldats de l’économie » est arrivé au commissariat du 2ème arrondissement.
De force, poursuit-il, les douaniers ont réussi dans un premier temps à arracher leurs collègues des griffes des policiers. Dans une course poursuite, le renfort de la police parvient à les rattraper avant de les ramener au 2ème arrondissement où les policiers procèdent à leur audition. Nous y reviendrons.
KOFFI KOUAME
Agence de Yamoussoukro
Fratmat.info

PARTAGER