SGBCI réduit ses pertes sur la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières en ce début de 2018

3354

Société Générale Côte d’Ivoire réduit ses pertes sur la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières en ce début de 2018

Après avoir débuté l’année 2018 en demi-teinte, Société Générale Côte d’Ivoire, le leader du secteur bancaire de la zone UEMOA (à la fin 2016) en termes de total de bilan, de dépôts de la clientèle et des crédits accordés à l’économie, commence à remonter sur la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières d’Abidjan où il est côté.

Mardi 23 janvier, son action a bondi de 4,8% réduisant sa perte de valeur depuis le premier janvier à seulement -0,5%. Ce mercredi 24 janvier, il a de nouveau progressé de 2,7% (meilleure performance du secteur financier), dans un volume des transactions ayant atteint près de 30 millions de FCFA. Sa valorisation depuis le début de l’année est désormais en hausse de 2,15%, mais pour les investisseurs de court terme, le titre doit encore rattraper une perte de valeur de 20,9% concédée à la fin de l’année 2017.

L’attention de ses investisseurs sera ainsi rivée sur l’évolution du titre SGB CI. Mais aussi, ils suivront la publication par la banque, des performances de l’exercice 2017, et surtout la publication des premiers résultats de l’exercice 2018 qui seront plus détaillés, en raison de l’obligation désormais imposée aux entreprises cotées de donner plus de détails sur leurs performances financières, en conformité avec les standards internationaux (IFRS).

Pour l’instant, les indicateurs financiers publiés sont ceux du troisième trimestre 2017. Une période au cours de laquelle son produit net bancaire (revenus soustrait des charges d’exploitation) a atteint 80,8 milliards de FCFA (152,1 millions $), en hausse de 14%. Dans le même contexte, son bénéfice net s’est amélioré de 16%, atteignant les 30,9 milliards de FCFA (58,7millions $).

Idriss Linge

Agence Ecofin

PARTAGER