Fabrice Attitoh: à coeur vaillant, rien d’impossible !

2460

FABRICE ATTITOH :

A COEUR VAILLANT, RIEN D’IMPOSSIBLE !

Il y’a encore quelques années, elle dansait au rythme de la musique tradi moderne des autres. L’ayant suivi assez tôt car C’est moi qui ai immortalisé son union, jamais elle n’a laissé paraître cette envie de prendre le micro. Puis un soir, encadrée par ma Rosemonde DROGBA, je la vois pousser la chansonnette. Je compris plus tard qu’elle ne plaisantait pas mais qu’elle voulait faire de la musique sa principale activité. Ce que je comprends moins, C’est la maîtrise qui la caractérise lors de ses prestation: voix originale, tenue de scène raffinée, présence scénique d’un niveau plus que élevé, la totale quoi! Même dans la tenue du micro, un des aspects qui recale beaucoup de novices, elle a montré que le play-back signifie la restitution scenique d’un son acquis par discographie et qu’il faut rendre au public en tenant compte de tous les reliefs musicaux. Tu ne peux pousser un son aigu, qui exprime l’élévation d’une voix en ayant le visage calme, plat comme si tu chantais à voix basse. De même, tu ne peux causer pendant que ton cd joue. Non, tu ne peux pas rire sur scène pendant le son digital qui geint exprime la douleur et ces différents paramètres, Fabrice ATTITOT, un pur produit DROGBA Carino Albert s’en est appropriée…
C’est d’ailleurs cette reconnaissance que viennent de lui exprimer ses paires de l’union des artistes de GUIBEROUA en la portant à la tête de leur structure qui comprend des artistes de talent tels que ZEKINA, KORE OGO, MIMI ZEA, GALLET DJEZA, OUPOH MONGOU et j’en passe. Il faut saluer deux personne de valeur qui ont contribué énormément dans l’ascension fulgurante de cette artiste : Olives GUEDE et NAHOUNOU Paulin. Actuellement, elle est entrain de combiner la véritable tradition qui met en scène le masque avec un savoir-faire artistique qu’elle puise dans ses trippes. En avant première, nous l’avons vu et croyez-moi, comme dirait l’autre, C’est la CATA…! En attendant de la revoir très bientôt sur scène, Fabrice vous souhaite bonne et heureuse année et présente ses condoléances les plus attristées à toutes les famille du Grand GUIBESS qui ont été endeuillées ces derniers temps en y joignant l’artiste Eddie BOET qui vient de perdre son épouse !

Asmara Norbert Gnabou a Paris

PARTAGER