Communiqué de l’AFFDO-CI relatif à la libération des déténus d’opinion lors des assises

413

COMMUNIQUE DE L’AFFDO-CI RELATIFE A LA LIBERATION DES DETENUS D’OPINION LORS DES ASSISES

L’Association des Femmes et Familles des Détenus d’Opinion de Côte d’Ivoire (AFFDO-CI) tient à informer l’opinion nationale et internationale de la libération de huit (8) détenus d’opinion que sont : Gnamien Opah Pierre, Adohi Otokpa Samson, Tolo Patrick Hervé, Bléka Oblé Claude, Péhé Sessognon, Tah Bi Tchè Modeste, Guipié Gnoleba et Agnes Meledje ainsi de la condamnation à 10 ans de prison ferme de quatre (4) autres que sont : Abéhi Jean Noèl, Kla Guiraud, Lorougnon Grabo Siprien et Yayo Octave à l’issu des assises qui se sont déroulées du 13 décembre 2017 au 11 janvier 2018 au palais de justice d’Abidjan plateau.

Elle tient également à remercier le pouvoir public, les juges, les avocats commis d’office et par-dessus tous, les membres du jury essentiellement composés des personnes civiles pour la tenue des assises.

Par ailleurs, pour les assises qui ont débuté ce Lundi 15 JANVIER 2018, l’AFFDO-CI invite les juges à tenir compte de l’impérieuse question de la cohésion nationale afin de rendre des verdicts qui vont dans le sens de la réconciliation tant recherchée par l’ensemble des ivoiriens.

L’AFFDO-CI implore la clémence des juges quand à la suite de la tenue des assises en Côte d’Ivoire

L’AFFDO-CI apporte tout son soutien et sa solidarité aux personnes condamnés le Jeudi 11 Janvier 2018 et antérieurs.

Aussi, demande-t-elle aux autorités parlementaires de se pencher sur la souffrance des familles de ces détenus en prenant une loi d’amnistie générale afin que tous les détenus de la crise puissent recouvrer la liberté pour que nous allions à la réconciliation et à la paix véritable. Cela y va de l’intérêt supérieur de la nation.

Que Dieu touche le cœur de tous les ivoiriens pour que la réconciliation soit une réalité en Côte D’ivoire

Fait à Abidjan le 14 janvier 2018
Pour l’AFFDO-CI
La présidente et porte parole

Désirée Douati

PARTAGER