Entretien avec Fabrice Atitoh: A vous mes fans, merci pour tout

815

ENTRETIEN AVEC
Fabriss ATITOH
A vous mes fans, merci pour tout

ZEZE Sokaud Reine à l’état civil, Fabriss Atitoh, est une artiste chanteuse et chorégraphe Ivoirienne. Apres avoir participé plusieurs émissions télévisées notamment «Appelez-moi Léo» et « Variétoscope » en tant que danseuse, Fabriss Atitoh s’installe en France ou elle sort son premier album intitulé « Behi » en Avril 2013. En si peu de temps elle s’impose dans le milieu du showbiz et deviens la coqueluche de la Musique Ivoirienne a Paris. C’est une artiste Généreuse que nous avons rencontré récemment a Paris autour d’un repas du réveillon qu’elle a organisé à son domicile a Vigneux Sur Seine près de Paris. Entretien.
img-03-01-2018i
Voilà ça y ai nous sommes en 2018 ?
Oui mais malheureusement il y’a de nombreuses personnes qui n’ont pas eu cette chance d’être en 2018. C’est donc une grâce d’être en cette nouvelle année. Nous devons rendre gloire à l’éternel qui nous a permis d’y être. Nous devons aussi fléchir le genou pour que cette nouvelle année 2018 soit une des plus belles que nous souhaitons. Je n’ai pas un autre mot à la bouche si n’ai merci au seigneur d’avoir posé sa main sur moi et mon publique qui m’a soutenu toute cette année écoulée. Il a été présente partout où j’étais en prestation. Permettez-moi de profite de ce entretien pour souhaiter mes vœux les meilleurs à toutes ces personne qui prenne une peux de leur temps pour partager des émotions avec eux. Je leur souhaite que du bonheur en 2018. Surtout la santé afin que nous soyons toujours en phase pour les prochain défies.
Que retenez-vous de 2017 ?
Le Dèce de Johny Halliday et l’élection d’Emmanuel Macron…… En ce qui me concerné, je rétiens le couronnement du travail accomplis depuis la sortie de mon 1er Album « Behi » en 2013. C’est la suite logique du plan de carrière que mon Staff et moi avion mis sur place. Je ne fais que rendre grâce au Seigneur. La Sortie de Behi était une sorte de carte d’identité artistique pour moi. Cette production m’a révélé au monde du showbiz. Nous avons bourlingué çà et là dans différents évènement, dans média pour teste cette l’impact de notre arrivée sur la scène musicale. Il nous fallait dont faire un spectacle pour nous rassurer du travail accompli. Nous avons fait ce concert du 22 octobre 2016. Si ça cassais c’est que nous avons échouée dans notre stratégie pour entrer dans les cœurs des gens. Ou notre message ne passait pas. Il nous fallait donc revoir notre approche. Nous décidons de faire ce spectacle le 22 octobre 2017. Ce fut réussi et nous nous en Sortons avec les Titre de révélation 2016 de la Musique Ivoirienne à Paris. Il nous valait donc prouver cette distinction en 2017. Ce que nous avons réussis à faire grâce au soutien du publique et aux medias. J’ai été très en activité à travers des invitations partout en Europe, aux USA, en France pour des spectacles. Je suis allée pour la première fois jouer d’avant mes parents à Gagnoa c’était important.
Tout n’a tout de même pas été rose en 2017 pour toi ?
Je serai une grosse menteuse si je vous dis que du 1er Janvier au 31 décembre 2017 tout a été supé pour moi. C’est la nature des choses celui qui qui vous dis que sur 365 jours c’est que tu beau ne dit pas vraie. J’ai et des moments difficiles. Mais les plus beaux jours, les plus beau moments ont primé sure ces pages noire. Je préfère retenir les beaux moments et utiliser le mauvais pour améliorer le positif et avancer. On dit ce qui ne te tue pas te grandis.
C’était quoi ce jours noires ?
Ce n’est tellement pas important se sont les médisance des problème d’égaux de certain artistes qui cherche à vous mettre les bâtons dans les roues par dépit . Mais j’ai des grands frères et grandes sœurs dans le milieu qui m’ont faits comprendre que le mieux du showbiz est ainsi. Je ne peux pas plaire à tout le monde. Le plus important c’est d’utiliser leur haine contre toi pour aller de l’avant. Dans une autre sens c’est positif par ce que leur calomnie est une source de motivation pour moi.
On peut dire 2017 a été l’année de la consécration ?
Je pense que oui au regard de ce que j’ai venue autour de cette année ? Je sais que j’ai vraiment beaucoup sollicité. Le plus beau est lorsque je suis sollicité pour être marraine de dédicace ou dorées de certains artistes qui ont plus d’expériences que moi. Soufrez que je ne cite pas de nom mains un d’entre eux m’a dit « Ma fille je vœux que tu sois ma marraine. C’est manière à moi de te mettre à l’honneur au vu du travail que tu fais. Ta jeune expérience d’artiste me séduit » Lorsqu’un vieux père quelqu’un qui chantait au moment où tu ne sais même pas que tu devais être artiste te dis de telles paroles c’est touchant. Ça te donne du courage en même temps de lourdes responsabilités. Il ne faut pas décevoir ces personnes qui ont mis leur confiance en toi. On se doit donc de redoubler d’effort pour être au niveau.
Tu es Vice-Présidente du Mouvement des Artiste Ivoirien Résident en Europ (MODAIRE), Chargé de l’organisation de l’Association des Fille de Guiberoua et Présidente de l’Association des Artistes originaires de Guberoua. A quel moment tu organise ta carrière avec toutes ces responsabilités ?
C’est une question d’organisation. J’ai la chance d’avoir une équipe avec qui je suis en phase donc nous assaillons de tout coordonner en fonction des différents pôles d’activité.
Qu’allons-nous découvrir dans la cuvée 2018 ?
L’actualité principale de cette Année 2018 c’est la Sortie de mon second album qui sera suivie de mon second concert. On en parlera plus en détail au moment venue. Bien évidemment nous avons pas mal de rendez-vous en vue avec le publique avec mes différente association car je suis très investie dans le sociale c’est l’une de mes occupation après la chanson.
Lorsqu’on organisait cette rencontre avec ton équipe tu as leur a presque mis la pression d’accepter notre demande sous prétexte que tu avais des choses à dire ?
A par mes prestation je n’ai jamais l’occasion d’échanger avec mon publique qui me soutien depuis. Je voudrais donc profiter cette tribune pour leur souhaiter mes vœux les Meilleurs pour l’année 2018. Surtout la Santé. Mes meilleurs vœux aussi à toutes ces personnes qui de loin ou de près m’ont aidé à faire mes pas dans ce milieu. Particulièrement a des personne comme Olives Guédé et autres qui dès les premiers m’ont tenue la main. A mon Parrain et A ma marraine Gadji Céli et Reine Oupo. Je voulais le souhaiter aussi a des personne comme Savane Alla et a tous mes collègue artistes qui m’ont toujours apporté leur Soutien et conseil. Je ne peux pas terminer ce propos sans dire Merci et Bonne Année 2018 a Mon équipe la TIME 22 /10.

Djibril NATCHE envoyé Spécial à Paris

PARTAGER