Concert Alpha Blondy à Abidjan: il a lancé des messages forts aux candidats à l’immigration

1236

Concert Alpha Blondy à Abidjan: Environ 30 000 personnes au stade de l’Université

Alpha Blondy, artiste engagé a saisi l’occasion pour lancer messages forts aux candidats à l’immigration.

Concert Alpha Blondy à Abidjan: Environ 30 000 personnes au stade de l’Université

Si pour les deux premiers jours ( les 21 et 22 décembre)), ont drainés du monde, ( 20 000 personnes), le concert d’Alpha Blondy du 23 décembre 2027, au stade de l’Université aura battu le record de la participation de ce concert Mtn Music+ 2017.

« On peut estimer à environ 30 000, le nombre de personnes qui ont pris part au concert de Noël au stade de l’Université Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan Cocody », confiait un organisateur de ce spectacle. Après 2 ans d’absence sur la scène musicale en Côte d’Ivoire, le roi du reggae ivoire , on peut le dire, a signé un retour-gagnant sur ma terre de ces ancêtres. Ni l’âge (64ans) ni le temps de d’harmattan qui bat son plein en ce moment en Côte divoire n’ont ébranlé l’ardeur de la méga star ivoirienne, engagée à offrir une soirée inoubliable aux mélomanes, qui ont effectué nombreux le déplacement, ce samedi. Avec des titres, comme Politiki Mangni, Israël, Jérusalem, Cocody rasta, Fanta Djallo, peace Monrovia repris en coeur par le public. Et quand il entonne des morceaux comme « Wari bana » ou « les salauds ont mis le feu dans mon paradis », c’est l’extase.

Alpha Blondy, artiste engagé a saisi l’occasion pour lancer messages forts aux candidats à l’immigration. « Je voudrais demander à mes frères de rester au pays on va  » Daba » (manger en argo ivoirien) notre Garba (mets à base de l’amidon de manioc). C’est mieux que d’aller être esclave ailleurs (en Libye) ». Avant d’ajouter, « comment quelqu’un peut avoir des femmes des enfants ici et aller être la femme de quelque d’autres ailleurs », dénonçant ainsi l’homosexualité et les pires formes de violation des droits humains.

Au politiciens Alpha Blondy a eu un langage de vérité.  » On veut la paix, faites la paix, mettez fin à la guerre.  » On veux la paix en Libye, au Mali, au Burkina Faso, en Côte d’Ivoire, au Yémen, en Palestine, ….  » a-t-il martelé.

Eugène YAO
eugene.yao@fratmat.info
fratmat.info

PARTAGER