Affaire Simone Gbagbo privée de droits de visite de la noël: Déclaration de l’AFFDO-CI

1236

Déclaration de l’AFFDO-CI Relatif à la Décision du Gouvernement de priver Simone Gbagbo de droits de visite de la noël.

Le samedi 23 Décembre 2017, l’association des femmes et familles des détenus d’opinion de Côte D’ivoire a été informé de la décision du gouvernement de privé Simone-Gbagbo de droits de visite pour la fête de noël.
L’AFFDO-CI s’indigne contre cette décision des autorités ivoiriennes qui porte gravement atteinte aux droits de la détenue Simone Gbagbo.
L’AFFDO-Ci tient de prime à bord à rappeler à toutes fins utiles aux autorités que les lois ivoiriennes garantissent aux personnes en détentions des doits notamment le droit de visite. Cette décision qui prive Simone Gbagbo de droits de visite pour la fête de noël est une violation flagrante de ces lois.
L’AFFDO-CI invite ensuite les autorités ivoiriennes à plus de respect de la dignité des détenus car interdire à Simone Gbagbo, une femme sexagenaire, mère et grande mère le droit pour la fête de noël de visite alors même que cette fête célèbre la nativité porte atteinte à sa dignité de femme.
L’AFFDO-CI appelle aussi les organisations nationales et internationales de défense de droits de l’homme en Cote D’Ivoire à s’impliquer d’avantage dans la lutte pour la libération des détenus d’opinion afin que plus jamais pareille violation ne se constate.
L’AFFDO-CI souhaite en outre joyeux noël à Simone Gbagbo, à tous les détenus d’opinion et leur exprime toute sa compassion dans cette épreuve difficile de la détention.
L’AFFDO-CI invite enfin le président de la république Alassane Ouattara père de tous les ivoiriens à prendre la courageuse décision de libération de tous les détenus d’opinion en Côte D’Ivoire en cette fin d’année 2017.
Que Dieu bénisse la Côte D’ivoire !
Pour l’AFFDO-CI

La Présidente – Porte parole
Désirée Douati

PARTAGER