Projets de loi/Presse et communication audiovisuelle : Yasmina explique le « Oui »

800

Projets de loi/Presse et communication audiovisuelle : Yasmina Ouegnin explique le « Oui » de son groupe parlementaire
« Un seul de nos amendements n’a pas été adopté par l’Assemblée », écrit Yasmina Ouegnin

Presse et communication audiovisuelle : Yasmina Ouegnin explique le « Oui » de son groupe parlementaire Projets de loi/Presse et communication audiovisuelle : Yasmina Ouegnin explique le « Oui » de son groupe parlementaire

Les projets de loi portant régime juridique de la presse et régime juridique de la communication audiovisuelle ont été adoptés à l’unanimité en plénière par les parlementaires ivoiriens, le 21 décembre 2017. Dans un post intitulé « Retour sur une journée bien chargée… » sur sa page officielle facebook, la députée Yasmina Ouegnin qui a dirigé les efforts de lobbying des acteurs concernés explique le vote des députés de son groupe parlementaire VoxPopuli.

 » Retour sur une journée bien chargée…

Il nous a fallu plus de 07h pour épuiser l’ordre du jour de ce jeudi 21 décembre.

Concernant les projets de loi portant régime juridique de la presse et de l’audiovisuel, nous, membres du groupe Vox populi avons accepté de voter OUI, après que tous les amendements que nous avions déposés depuis le mois de juin soient passés en revue.

Une grande majorité d’entre eux, jugés pertinents par l’exécutif, la commission et les autres députés, a été acceptée soit totalement comme par exemple l’article 25 ou l’article 90 dont nous avions demandé la suppression, soit en partie comme par exemple l’article 89 qui a été réécrit ou l’article 42 dans les modifications d’alinéa ont été prises en considération.

Un seul de nos amendements n’a pas été adopté par l’Assemblée, il portait sur l’article 99. L’exécutif et les membres de la commission ont argué qu’il fallait protéger le droit à l’oubli, nous avons donc été mis en minorité au vote et l’amendement a été rejeté.

De ma petite expérience parlementaire, il est si difficile de voir un amendement prospéré de par la configuration politique même de l’Assemblée nationale actuelle, que ce qui s’est passé hier (Ndlr : jeudi 21 décembre 2017) fut une belle victoire de la Démocratie.

Les efforts de lobbying des syndicats et associations de journalistes, de la société civile, des cyberactivistes conjugués à la ferme détermination des députés VoxPopuli, que j’avais l’honneur de diriger à l’occasion de ces débats, à ne retirer aucun de la dizaine d’amendements ont payé. »

Source : @yasminaouegninofficiel

fratmat.info

PARTAGER