Côte d’Ivoire : des bandits libèrent leurs complices dans une préfecture de police

595

La préfecture de police de Daloa située derrière la BCEAO a reçu dans la nuit du mardi 19 au mercredi 20 décembre 2017 aux environs de minuit, la visite d’hommes armés non identifiés, qui ont maîtrisé les agents en poste, et libéré 2 malfrats qui étaient en garde à vue.

Selon une source sécuritaire, les deux malfrats qui ont été libérés, avaient été interpellés par des policiers en civil, alors qu’ils s’apprêtaient à mener une opération de braquage à la banque BICICI située au quartier commerce.

« Des individus au nombre de 5 qui se sont évadés de la maison d’arrêt et de correction d’Abidjan, et qui étaient à Daloa ont mené des opérations de braquage dans la ville. Nous avons mis en place une équipe des agents de la police en civil devant les banques pour comprendre ce phénomène de vol dans les banques. C’est comme cela que devant la banque BICICI, nous avons interpelé deux individus dont un était reconnu de nos services. Après les avoir auditionnés, ils ont reconnu appartenir à un groupe de malfrats composé de cinq individus qui s’apprêtaient à frapper encore, mais cette fois-ci la banque BICICI, lorsqu’ils ont été interpellés », a expliqué cette source sécuritaire.

Les quatre individus qui ont attaqué le commissariat avaient camouflé leurs armes, des fusils à canon scié, dans leurs sacs. Il n’y a pas eu d’échange de tir, ni de policiers blessés encore moins d’armes emportées.

Le commissariat de police du 3ème arrondissement de Daloa avait été attaqué en décembre 2016 par quatre hommes armés qui avaient emporté une kalachnikov et deux pistolets automatiques.

Beker Yao, Correspondant à Daloa
afrikipresse.fr

PARTAGER